Les prix des carburants repartent à la hausse dans le Pacifique

Après dix mois de baisse, il semble que les États et Territoires insulaires océaniens doivent se préparer à un rebond des prix des carburants.

Selon les analyses effectuées par la Division développement économique du Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS), les économies annuelles réalisées entre juillet 2014 et mai 2015 se chiffrent à 1,5 milliard de dollars des États-Unis (É.-U.), une estimation fondée sur le volume total de carburants vendus dans la région.

Au cours de cette même période, les cours du pétrole ont chuté, de l’ordre de 50 dollars US. le baril (soit une baisse de 45 % des coûts sous-jacents), mais les gains enregistrés varient notablement d’un pays à l’autre.

« Pour peu que l’on engage une réflexion novatrice et que le soutien politique soit au rendez-vous, les sommes économisées pourraient servir à financer des programmes axés sur les énergies renouvelables et la maîtrise de l’énergie et contribuer ainsi à réduire la dépendance à l’égard des combustibles fossiles », affirme Solomone Fifita, Directeur du Département énergie de la CPS.

Selon lui, les Samoa américaines, le Samoa et les Tonga ont pu profiter quasi immédiatement de la chute des cours du pétrole, car leurs systèmes nationaux de tarification des combustibles prévoient une indexation mensuelle directement liée aux fluctuations du marché asiatique.

Dans les trois pays cités en exemple, la tarification des combustibles est le fruit de longues négociations conduites avec les fournisseurs en vue de parvenir à des prix justes et équitables.

Les Fidji appliquent un système similaire, à ceci près que l’indexation est trimestrielle. Les gains découlant de la chute des cours ont donc quelque peu tardé à se faire sentir. À l’inverse, les Fidji n’auront pas à subir avant quelques mois la hausse des prix anticipée.

Plus récemment, les cours du brut ont amorcé un rebond, qui devrait se confirmer au cours des prochains mois. Au 19 mai 2015, le Brent daté se négociait à 65,28 dollars USle baril.

Le cours du brut a décollé en mars du fait du ralentissement de la production aux États-Unis, de l’arrêt imprévu de certaines raffineries, de la dépréciation du dollar É.-U. et de l’instabilité croissante au Moyen-Orient.

Les cours du brut ont atteint leur niveau le plus élevé en quatre mois, repartant à la hausse après le décrochage de juillet 2014, où le baril dépassait les 110 dollars US. Selon la CPS, il est néanmoins difficile d’affirmer que les cours se maintiendront à ce niveau.

Les cours du pétrole ont grimpé ces dernières semaines et pourraient poursuivre leur ascension, surtout si la production des raffineries continue de ralentir ou que les troubles au Moyen-Orient s’aggravent.

Il n’est pas non plus à exclure que les raffineries doivent faire face à des imprévus, auquel cas les prix des carburants pourraient flamber dans le Pacifique.

Les analyses comparatives mensuelles montrent que les prix à la pompe de l’essence sans plomb ont considérablement augmenté depuis un mois dans certains pays océaniens.

La hausse récente des prix à la pompe s’explique par les grilles de tarification actuellement en vigueur, qui rendent les prix à la pompe plus sensibles aux fluctuations des cours mondiaux.

Une indexation mensuelle permet d’aligner promptement les prix à la pompe sur les cours mondiaux, tant à la baisse qu’à la hausse.

Pour l’heure, la CPS aide les Tonga et les Îles Cook à repenser leurs grilles de tarification afin de parvenir à des prix moins élevés et plus équitables.

Sachant qu’il est impératif que les États et Territoires insulaires océaniens comprennent mieux la tarification pratiquée et prennent des décisions éclairées dans ce domaine, la CPS élabore actuellement un guide de tarification des combustibles dans le Pacifique, lequel vise à renseigner les autorités de régulation des prix du pétrole sur les systèmes en place dans le secteur océanien des combustibles.

Cette publication sera présentée à l’occasion de l’atelier régional sur les énergies renouvelables qui se tiendra en juillet prochain, à Hawaii.

 

Télécharger l'article en PDF

2 pensées sur “Les prix des carburants repartent à la hausse dans le Pacifique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close