Les tortues marines sous la protection du Prince Albert de Monaco

Signature d’un accord cadre de collaboration, le jeudi 8 octobre, entre l’association polynésienne Te mana o te moana, l’Institut Océanographique/ Fondation Albert 1er Prince de Monaco et la Fondation Prince Albert II de Monaco.

SAS le Prince Albert II de Monaco a tenu à assister à la signature de cette convention lors de sa courte escale en Polynésie française, sur son trajet entre l’île de Pâques et Kiribati. Etaient également présents, le président de la Polynésie française Edouard Fritch, accompagné des ministres Teva Rohfritsch, Tearii Alpha et Heremoana Maamaatuaiahutapu.

S.A.S le Prince Albert II de Monaco est particulièrement investi dans la cause environnementale. En juin 2006, il a décidé de créer sa Fondation afin de répondre aux menaces préoccupantes qui pèsent sur l’environnement de notre planète.

La Fondation Prince Albert II de Monaco oeuvre pour la protection de l’environnement et la promotion du développement durable à l’échelle mondiale. La Fondation soutient les initiatives d’organisations publiques et privées de la FPA2, créée par Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco, est active dans les domaines du changement climatique et des énergies renouvelables, de la biodiversité, de l’eau et de la lutte contre la désertification et soutient des projets afin de promouvoir la préservation de l’environnement et le développement durable. Les objectifs de la FPA2 sont de sensibiliser à la fois les populations et les Etats à l’impact des activités humaines sur les milieux naturels, de favoriser un comportement plus respectueux de l’environnement et d’encourager des initiatives remarquables et des solutions innovantes, notamment par l’attribution de prix et de bourses.

Les domaines d’actions prioritaires sont : limiter les effets des changements climatiques et promouvoir les énergies renouvelables, préserver la biodiversité, gérer les ressources en eau et lutter contre la désertification. Le représentant de la Fondation présent en Polynésie française lors de la signature était S.E.M. Bernard Fautrier, vice-président et Administrateur délégué.

L’accord cadre de collaboration signé entre l’association polynésienne te mana o te moana, l’Institut Océanographique / Fondation Albert 1er Prince de Monaco et La Fondation Prince Albert II de Monaco a pour objet de définir les conditions dans lesquelles les trois Institutions souhaitent collaborer pour promouvoir l’importance de la préservation de la biodiversité et des écosystèmes marins, notamment sur les tortues marines, les mammifères marins et les récifs coralliens de Polynésie française.

A cette fin, les parties ont convenu de collaborer pour produire des actions et évènements destinés aux acteurs et décideurs des océans (entreprises, décideurs politiques, communauté scientifique, société civile), aux relais d’opinion et au grand public ; aux jeunes et aux familles. Et la thématique des tortues marines choisie par l’Institut Océanographique pour les années 2015 et 2016 a été retenue pour une première série d’actions menées en partenariat et soutenues par la Polynésie.

Pour plus de renseignements: http://www.institut-°©‐ocean.org/fr/actualites/evenements/sas-°©‐le-°©‐prince-°©‐albert-°©‐de-°©‐monaco-°©‐escale-°©‐en-°©‐polynesie-°©‐francaise-°©‐/1/

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “Les tortues marines sous la protection du Prince Albert de Monaco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close