Les voeux aux responsables de l’Eglise protestante maohi

 

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagnés de membres de son gouvernement, et de représentants à l’Assemblée de la Polynésie française, a été reçu, mercredi soir, par le président de l’Eglise protestante maohi, Taaroanui Maraea, les membres de son bureau, ainsi que la direction des enseignants protestants, dans la salle de la Commission permanente de l’église, à Papeete.

Le président Fritch a d’abord adressé ses vœux aux responsables de l’église protestante maohi, pour l’année 2016, puis a évoqué les principaux dossiers du gouvernement concernant l’emploi, la jeunesse et la famille, ou encore la PSG (Protection sociale généralisée).

Le président a également parlé des grands projets économiques de Hao et du Tahiti Mahana Beach. Il a rassuré les responsables de l’église sur le fait que l’investisseur retenu pour le projet Mahana Beach n’entend pas mettre en place un casino.

Pour sa part le président de l’église protestante maohi a exprimé ses inquiétudes quant aux violences observées depuis quelques temps, dans la société, en Polynésie.

La famille, l’emploi, l’éducation sont des thématiques importantes et liées, a estimé le président de l’EPM. A la demande du président Fritch, le président de l’Eglise protestante maohi a également fait un point rapide sur les projets de constructions scolaires de l’EPM à Taravao et à Taha’a.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close