Les Vœux de La République en Marche Polynésie

Nous reproduisons le message de voeux bilingue adressé par la représentation locale de la République en Marche.

Le Président de la République a ouvert une autre route, une autre façon de faire de la Politique.
Pour 2018, c’est cette nouvelle voie que nous souhaitons pour notre Polynésie
 
55% de la Pirogue polynésienne vit en dessous du seuil de pauvreté, notre détermination à changer ce chiffre doit être inébranlable.
 
Tous les gouvernements ont échoué et ayant tous eu la possibilité de changer les choses : ils sont tous responsables.
 
Demain,  Il nous faudra une autre politique économique et fiscale, une autre politique sociale et du travail, une autre politique de santé et de l’éducation.
Nous avons  fait des propositions concrètes et nous continuerons à en faire, jusqu’au jour où vous déciderez qu’il faudra les appliquer…
 
A l’inverse, nos politiques ont  l’extrême faiblesse de penser toujours en théorie, de se battre pour des idéologies ou des étiquettes.
La réponse se trouve dans des réponses pragmatiques, concrètes. Penser en termes de réalité, se soucier en priorité de la vie quotidienne des Polynésiens,  c’est une autre manière d’envisager la vie politique. »
Pour 2018, nous souhaitons aux Polynésiens, nous vous souhaitons un  gouvernement qui  tranche au lieu d’hésiter. Un gouvernement qui décide au lieu de tergiverser. Un gouvernement qui  agit en profondeur sans peur, sans crainte, avec sagesse et amour pour notre peuple
Voici les vœux que la République en Marche Polynésie formule pour vous, pour vos proches mais aussi pour notre beau pays pour notre Fenua.
 Vous en avez assez. Eh bien, nous aussi », alors en 2018, Changeons…
 
 
Poroi faatau aroha a te pupu La république en marche i te fenua nei.
 
Ua iriti te Peretiteni ò te hau Repupirita i te hoê faanahoraa âpi i nià i te parau ò te oraraa porotita.
I te matahiti 2018, ò te êà atoà o ta matou e titau nei no to tatou fenua ;
Hau ì te âfaraa o te nunaa ò teie fenua tera e ora ra i roto ì te veve e i mua ì te reira, e hinaaro faito ôre to matou no te taui ì te âveià no to tatou nunaa.
I mua ì teie tumu parau, aita roa atu te mau faatereraa ò to tatou fenua i manuia.
Ananahi, te titau hia ra hoê arataìraa porotita âpi i mua ì te parau o te eà, te haapiiraa, te oraraa totiare e te vai atu ra.
Ua faatae atu matou i te mau opuara’a ato’a o ta matu i feruri e, e tamau a matou e tae noa atu ì te mahana e faaôti ai ôe te nunaa, ta ôe faaotiraa no te faaôhipa i te reira.
Ua hope te tau o te oraraa porotita faufaa ôre no te maitaì noa o tera e tera pupu.
Ua tae te tau o te mau pahonoraa faufaa no te nunaa e tona mau hiaài.
Te tauiraa rahi te reira o te oraraa porotita o ta matou e tohu ra no te taatoàraa o te nunaa.
No teie matahiti 2018,te hiaài nei matou i te hoê faatere raa fenua e haere i nià i te âò, eiaha ra, i nià noa iho i te papa o tona  noa iho maitaì e tona hanahana.
Te moemoea teie ò ta matou e titau ra no te fenua e no te taatoàraa o to na nunaa.
Ua tahitiroa outou, matou atoà.
No reira,i teie matahiti e haere mai nei, a taui amui anaê.
 
 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close