L’espoir d’un nouveau souffle pour les auteurs-compositeurs du fenua

Le président Edouard Fritch et le ministre de la Culture Heremoana Maamaatuaiahutapu ont reçu, lundi après-midi, Jean-Noël Tronc, directeur général et gérant de la SACEM, ainsi que Caroline Champarnaud, directrice du département des droits phonographiques et numériques.

Ils étaient accompagnés de Virginie Bruant, correspondante de la SACEM en Polynésie française.

Les dirigeants de la Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique ont annoncé la constitution imminente d’une société locale réunissant les auteurs –compositeurs polynésiens qui souhaiteraient y adhérer en confiant à cette société la gestion de leurs œuvres.

Le président s’est félicité de cette initiative, les auteurs polynésiens ne bénéficiant plus de rémunération de leurs droits depuis la cessation d’activité de la SPACEM.

Les dirigeants de la SACEM indiquent que la société locale bénéficiera du soutien technique et logistique de la société nationale ainsi que de son réseau international ce qui facilitera la défense de droits des auteurs-compositeurs polynésiens à l’étranger.

La nouvelle société en cours de constitution projette également de promouvoir le patrimoine polynésien en  soutenant la création à travers des festivals ou dans les écoles.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close