L’Estonie décrète la gratuité pour ses transports en commun

Plus besoin de payer pour prendre le bus en Estonie.

Le pays balte est devenu le premier dans l’Union européenne à rendre gratuits les trajets en bus sur quasiment l’ensemble du territoire. « Il existe bien des villes et des régions en Europe où les transports en commun sont gratuits, mais jusqu’à présent il n’y a pas eu de projet de transport public gratuit à l’échelle nationale », s’est félicitée ce jeudi Kadri Simson, la ministre de l’Economie et des Infrastructures, alors que 11 des 15 comtés estoniens avaient déjà lancé cette initiative.

Limiter la consommation de carburants

« Nous cherchions comment animer les régions rurales, arrêter l’exode vers les villes », a indiqué la ministre Simson, soulignant que le programme est le fruit de discussions entre le gouvernement central et les comtés. « Au niveau d’un comté, le transport gratuit par bus vise principalement à créer des possibilités pour la mobilité des habitants des régions rurales, afin de leur garantir l’accès aux services quotidiens. » 

Le Parlement estonien a aussi décidé l’an dernier de limiter la consommation nationale des carburants fossiles, de sorte qu’à l’horizon de 2030 elle reste à son niveau de 2012. « Cela signifie que nous devons trouver des moyens pour encourager les gens à voyager de manière plus écologique, par exemple en utilisant les transports en commun », a insisté Kadri Simson. Selon elle, le bus gratuit pourrait contribuer à limiter le nombre de voitures particulières.

Paris y réfléchit

La gratuité dans les transports en commun n’est cependant pas une nouveauté en Estonie. Depuis 2013, les bus étaient déjà gratuits à Tallinn, la capitale estonienne. Pour le maire, ce projet a été un succès malgré la croissance du nombre de voitures dans la ville. La moitié des utilisateurs des transports publics à Tallinn affirment avoir commencé à prendre les transports en commun plus souvent depuis qu’ils sont gratuits, selon l’enquête annuelle de satisfaction ci…Lire la suite sur L’Express.fr

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close