L’état de calamité naturelle constaté à Ua Pou

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a présenté au conseil des ministres, ce mercredi 2 mars 2016, une communication destinée à faire le point sur le phénomène de pluies torrentielles accompagnées de vents forts ayant eu lieu à Ua Pou, dans l’archipel des Marquises, le 14 janvier dernier, et qui a entrainé de gros dégâts.

Des débordements de rivières ont eu lieu à Hakahau et Hakahetau, des torrents ont causé des dommages aux infrastructures publiques telles que les routes territoriales ainsi que les routes permettant l’accès aux captages de Hakahetau, Hakatao et Hikeu. En outre, les routes desservant certains quartiers de Hakahau et l’accès à la baie de Hakamoui sont devenus impraticables.

Compte tenu de l’importance de ces dommages, le président de la Polynésie française a proposé de constater l’état de calamité naturelle des sinistres occasionnés par ces précipitations exceptionnelles survenues à Ua Pou.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close