L’Etat et le Pays s’accordent sur les opérations d’investissement prioritaires pour 2017

 

Le président Edouard Fritch et le haut-commissaire, René Bidal, ont co-présidé, en présence de représentants de l’Assemblée de la Polynésie française et du gouvernement, deux comités de pilotage afin de programmer des compléments d’investissements au titre de 2016 et des investissements 2017 faisant l’objet d’un financement dans le cadre du contrat de projets 2015-2020 relatif aux investissements de la Polynésie française et du troisième instrument financier (3IF) relatif aux financements des infrastructures de la Polynésie française.

Au titre du contrat de projets, une programmation complémentaire pour l’exercice 2016 a été actée permettant ainsi le financement de cinq projets d’investissement supplémentaires pour un montant global de 322,4 millions Fcfp (2,7 M€ TTC), dont 141 millions Fcfp financés par l’Etat (1,182 M€). Deux de ces projets relèvent du secteur de la Santé, deux du secteur primaire et un du secteur de la recherche. C’est donc un total de 3,9 milliards Fcfp qui auront été engagés, en 2016, pour le contrat de projets.

Ensuite, la programmation 2017 au titre du Contrat de projets a été validée et a ainsi proposé le financement de onze projets d’investissements d’un montant global de 5,453 milliards Fcfp (45,7 M€), dont 2,265 milliards Fcfp financés par l’Etat (18,98 M€). A titre d’exemple, des projets particulièrement pourvoyeurs d’emplois ont ainsi été validés tels que le financement du « bouclage 90.000 volts Nord de Tahiti de la SEM TEP » pour un montant de global de 1,759 milliards Fcfp ; le financement de logements sociaux étudiants à Outumaoro pour un montant global de 1,35 milliards Fcfp et le financement de logements sociaux à Nuumeha Hotuarea pour un montant global de 621,8 millions Fcfp ;

Les projets retenus ont ainsi répondu à une préoccupation partagée de répartition large des crédits ainsi affectés à pas moins de six secteurs économiques de sorte à maximiser le plus possible le soutien à la création d’emplois et à la relance économique dans des secteurs aussi variés que les travaux publics d’infrastructure et de réseaux, le bâtiment, l’agriculture, le tourisme, la recherche et les infrastructures sportives.

S’agissant du troisième instrument financier (3IF), une programmation complémentaire au titre de l’exercice 2016 a également eu lieu et a validé cinq opérations supplémentaires d’un montant de 727 millions Fcfp TTC, permettant de confirmer la participation financière 2016 de l’Etat à hauteur de 6,123 milliards Fcfp. En 2016, ce sont donc 83 opérations qui ont été programmées pour un montant total de 8,65 milliards Fcfp TTC, financés à 80% par l’État.

Au titre de la programmation 2017 du 3IF, 75 opérations ont été identifiées et validées par les représentants de l’État et du Pays pour un montant de 7,6 milliards Fcfp.

L’État et le Pays se félicitent des abondements complémentaires qui ont eu lieu en fin d’année 2016 et de la poursuite des partenariats sur ces deux instruments financiers emblématiques des investissements en faveur de la population polynésienne.

Voici quelques exemples d’opérations décidées pour 2017 : la rénovation de l’aérodrome de Fakarava plus de 398 millions Fcfp (80% État, 20% Pays) ; la construction du débarcadère de Hane à Ua Huka : plus de 380 millions Fcfp (80% État, 20% Pays) ; la construction d’une marina à Tevaitoa – Raiatea : près de 310 millions Fcfp (80% État, 20% Pays) ;l’aménagement du Boulevard Pomare du giratoire Jacques Chirac au giratoire de la base marine : près de 354 millions Fcfp (80% État, 20% Pays).

Communiqué Etat-Pays

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close