Levothyrox: ouverture d’une information judiciaire

L’ouverture d’une information judiciaire vendredi 2 mars à Marseille (Bouches-du-Rhône) dans le cadre du dossier du Levothyrox « est une bonne nouvelle » pour les malades, témoigne Isabelle Chiarello, l’une des victimes de la nouvelle formule.

Malgré toutes les actions entreprises jusqu’à présent, « cela n’a pas avancé, déplore Isabelle Chiarello. Les personnes ne sont pas prises au sérieux, les médecins ne les prennent pas au sérieux ». Que ce soit Merck ou un autre laboratoire, Isabelle Chiarello espère « que les gens retrouve rapidement une formule qui convienne à tout le monde et retrouvent rapidement un état de santé normal et correct, même si on est très loin du résultat ».

L’information judiciaire contre X a été ouverte le 2 mars, pour « tromperie aggravée, blessure involontaire et mise en danger d’autrui ». Elle a été confiée à un juge du pôle de santé publique du TGI de Marseille, dont la compétence s’étend jusqu’à Lyon (Rhône), siège français du laboratoire allemand Merck qui produit ce médicament.

Près de 7 000 plaintes avaient été enregistrées en France. Au total, 17 000 patients ont signalé des effets indésirables après la mise sur la marché de la nouvelle formule du Levothyrox, il y a tout juste un an.

 

 

 

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close