L’histoire des « Polynésiens dans la guerre » comme base éducative

 

La ministre de l’Education et de l’enseignement supérieur, de la jeunesse et des sports, Nicole Sanquer-Fareata, a signé mardi matin, deux conventions avec l’association « les Polynésiens dans la guerre » représentée par Jean-Christophe Shigetomi, dans le cadre d’une cession de droit des documents « Tamari’i Volontaires » au profit du système éducatif polynésien.

L’association « Les Polynésiens dans la guerre » mettra ainsi à la disposition du ministère en charge de l’éducation les planches numériques des cinquante-cinq panneaux numérotés de l’exposition Tamari’i Volontaires, les Tahitiens dans la seconde guerre mondiale, pour que les enseignants puissent concevoir des supports pédagogiques au bénéfice des élèves.

Ces conventions autorisent également le ministère en charge de l’éducation à utiliser ou reproduire des illustrations, des photos légendées et des textes tirés du livre « Tamari’i Volontaires, les Tahitiens dans la seconde guerre mondiale », supports constitutifs de l’exposition « Tamari’i Volontaires ».

Ces conventions permettront au système éducatif polynésien, dans le cadre des programmes d’Histoire, de sensibiliser les élèves sur la participation de la Polynésie française à la libération de la France. Il s’agit d’un véritable devoir de mémoire.

Communiqué du Gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close