L’homme qui fait tâche au coeur du pouvoir élyséen

Quel était le rôle d’Alexandre Benalla au sein du dispositif de sécurité qui entoure Emmanuel Macron ?

Adjoint au chef de cabinet du président de la République, ce collaborateur du chef de l’Etat a été rétrogradé à un poste administratif après avoir reconnu avoir frappé un manifestant lors des rassemblements du 1er-Mai.

Réserviste de la gendarmerie depuis 2009, Alexandre Benalla n’avait, selon l’AFP, été appelé sur aucune mission depuis 2015. Il avait toutefois participé à une formation « de haut niveau organisée à l’école des officiers de la gendarmerie à Melun » au printemps de cette année-là, rapporte Le Monde.

Pour tenter de mieux comprendre les prérogatives dont peut bénéficier cet homme – en charge de la sécurité d’Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle – à l’Elysée, franceinfo a interrogé Alain Le Caro. Ancien membre du GIGN, ce fondateur du groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) et qui l’a dirigé de 1983 à 1988 se pose des questions sur le rôle d’Alexandre Benalla.

Franceinfo : Comment avez-vous réagi en apprenant l’existence d’Alexandre Benalla, qui était visiblement l’un des responsables de la protection du président avant sa rétrogradation ?

Alain Le Caro : Je ne sais pas ce que ce monsieur vient faire dans le décor ! Je ne connais pas le personnage, son niveau ou ses capacités. Mais (…)

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close