Linda Chung sacrée miss Dragon 2017

Linda Chung a été sacrée miss Dragon 2017, samedi soir, devant un public nombreux rassemblé dans les jardins de la mairie de Papeete.

La belle, âgée de 25 ans, gérante commerciale (on-line marketing à Hong-Kong), devient la quarante-huitième miss de l’association AS Dragon, succédant ainsi à Karen Vanquin. Ses deux dauphines sont respectivement Nathalie Mansec (1ère) et Vaiana Law (2ème).

 

 

Cette soirée d’élection s’est déroulée devant plusieurs centaines de convives et de nombreuses personnalités du fenua, au premier rang desquelles: le président du Pays, Edouard Fritch, et son épouse; le président de l’assemblée, Marcel Tuihani; le maire de la capitale Michel Buillard, de nombreux ministres (Nicole Sanquer, Nicole Bouteau, Tea Frogier) dont le premier d’entre eux, le vice-président, Teva Rohfritsch, qui avait la lourde charge de présider le jury.Elle a également rassemblé les principaux acteurs économiques du Pays qui constituent les forces vives de la communauté chinoise et donc, autant de soutiens financiers à cet événement. A l’instar de Robert Wan, considéré ici comme l’empereur de la perle.

Comme l’a souligné en introduction le président de l’AS Dragon, Charles Fong Loi, « l’élection de miss Dragon démontre, encore une fois, la solidarité et l’implication des dirigeants et membres bénévoles des différentes sections sportives ». Et cela dure depuis le 4 avril 1970, date à laquelle Marie-Claude Lonfat a eu le privilège d’ouvrir cette longue lignée. Alors, souvenir, souvenir…cette soirée a été placée sous le signe des années 80. L’occasion pour les six candidates en lice de nous faire revivre les années disco, avec toutes les couleurs et les rythmes propres à cette époque.

C’est donc un spectacle haut en couleurs, à la fois dynamique et original, qui a comblé le public trois heures durant avec trois passages imposés. Le thème des années 80, choisi cette année par le maître organisateur, Georges Vanffaut, a visiblement inspiré nos misses. Avec un but ultime: faire en sorte que la reine 2017 puisse renouer avec une élection internationale. Des contacts ont été pris pour figurer à la prochaine édition de miss Chineese international.

Le dénouement de la soirée est intervenu peu avant minuit sous l’oeil averti de l’huissier de justice, maître Elie. Rappelons que l’élection de miss Dragon figure parmi les mieux dotées en lots, principalement en numéraire, avec des partenaires incontournables tels que la compagnie Air New Zealand, la boulangerie Piafau et cette année, la marque automobile Sopadep-Mini.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close