L’indicateur du climat des affaires s’est « tassé » au deuxième trimestre 2017

Au deuxième trimestre 2017, l’indicateur du climat des affaires (ICA) marque un palier, observe l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) dans sa dernière note conjoncturelle.

 

Après une diminution de 2,5 points au premier trimestre, l’ICA fléchit de 0,5 point pour s’établir à 110,4, un niveau qui reste supérieur à sa moyenne de longue période.

Ce tassement résulte principalement d’anticipations moins favorables formulées par les chefs d’entreprise, notamment sur leurs perspectives de recrutement. Le jugement moins optimiste porté sur le niveau d’activité au deuxième trimestre contribue également à cette évolution. Les prévisions d’investissement à un an restent toutefois favorablement orientées.

Selon les premiers résultats de l’enquête de conjoncture, l’activité enregistre une amélioration moins marquée au deuxième trimestre, comme l’anticipaient les chefs d’entreprise en début d’année.

La situation de trésorerie s’améliore, bénéficiant de la bonne tenue des prix et de meilleurs délais de paiement de la clientèle.

Pour le troisième trimestre 2017, les professionnels anticipent un maintien de leur courant d’affaires. Ils prévoient également la consolidation de leur trésorerie, grâce à un meilleur recouvrement des paiements de leur clientèle.

Source: IEOM

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close