L’innovation comme outil privilégié pour le développement durable

 

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné de plusieurs de ses ministres, a procédé, ce vendredi matin, à l’ouverture officielle du premier marché de l’innovation, organisé par Tahiti Fa’ahotu, pôle d’innovation de Polynésie française.

Dans son discours d’ouverture, le Président a rappelé que le gouvernement de la Polynésie française voyait en l’innovation un outil privilégié pour le développement durable du Pays, car elle participait à la diversification de l’économie du Pays et améliorait sa compétitivité régionale et globale. Il a également souligné que ce marché de l’innovation était une opportunité de prendre le temps de l’analyse et de la comparaison, pour provoquer la prise de recul et surtout pour favoriser la concertation de l’ensemble des acteurs qui font l’écosystème d’innovation polynésien, afin qu’ils puissent se rencontrer et échanger pour passer à l’action ensemble.

Edouard Fritch a aussi expliqué que son gouvernement s’était attaché, l’an passé, sous la conduite du ministère de la Recherche et en concertation avec les acteurs locaux de l’innovation, dont Tahiti Fa’ahotu et le Cluster maritime, à définir la stratégie territoriale de l’innovation de la Polynésie française à l’invitation de l’OCTA (Association des Pays et Territoires ultramarins de l’Union européenne). L’innovation doit en effet à la fois répondre aux attentes sociales, aux besoins économiques et aux défis environnementaux du Pays.

La stratégie d’innovation de la Polynésie française s’articule ainsi autour de trois axes : développer la culture de l’innovation et de l’entrepreneuriat, accroître l’impact économique de la recherche par les transferts de technologies et une Recherche & Développement plus performante, et faire de la Polynésie française la vitrine du savoir-faire en matière de lutte contre le changement climatique.

Organisée autour de thèmes et de sujets très concrets, ce premier marché de l’innovation permettra donc de mettre en valeur la capacité de recherche et d’innovation des instituts polynésiens mais aussi celles des Petites et Moyennes Entreprises et des Toutes Petites Entreprises. L’objectif est d’accélérer le rythme de la croissance et de l’innovation dans un développement intégré, appréhendé et accepté, afin que chacun puisse appréhender et accepter l’intérêt de l’innovation dans le développement de nouvelles filières économiques de niche.

Le premier Concours « Poly’Nov » de soutien au développement de l’Innovation sera également lancé pendant cette journée. Organisé par le Pôle d’Innovation de Tahiti Fa’ahotu et parrainé par le président Edouard Fritch, il a pour a pour objectif d’identifier des projets de développement économique basé sur l’Innovation et de soutenir les meilleurs d’entre eux grâce à une aide financière. Une aide financière de 1 million Fcfp pour le lauréat, 750 000 Fcfp pour le deuxième et 500 000 Fcfp pour le troisième seront à gagner, ainsi qu’un accompagnement adapté pour la réalisation de leurs projets.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close