L’intérêt bien compris du RSMA dans la formation des jeunes

 

Le président Edouard Fritch a reçu, lundi, le général Luc du Perron de Revel, commandant le SMA (service militaire adapté), qui effectue une visite du Régiment du service militaire adapté en Polynésie française, du 26 février au 8 mars.

Aux côtés du vice-président Teva Rohfritsch, de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, de la ministre du Travail, Tea Frogier, et de la ministre de l’Education, Nicole Sanquer-Fareata, le président s’est entretenu avec le général sur le thème du SMA.

Le service militaire adapté de Polynésie française a vu le jour en 1989 avec la création d’un premier détachement aux Marquises. En 2013, il a pris le nom de RSMA (régiment du service militaire adapté) en Polynésie française.

Cette formation militaire a un statut interministériel (ministères des Outre-mer et de la Défense) et dispose notamment, en Polynésie, de trois centres de formation situés à Arue, à Hiva Oa, aux Marquises, et à Tubuai, aux Australes. Le RSMA permet notamment de former des jeunes volontaires, parfois en difficulté scolaire, à des métiers leur permettant une véritable insertion professionnelle.

A l’issue de l’entretien, une photo de groupe a été prise avec les membres du gouvernement, réunis en pré-conseil des ministres à la Présidence, et des jeunes formés au SMA.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close