L’ISPF recense 25 794 entreprises « actives » au 31 décembre 2016

Dans une nouvelle édition « Points forts », l’Institut de la statistique (ISPF) dresse un tableau complet des créations-radiations-réinscriptions d’entreprises en 2016, faisant apparaître un solde net de 1205 nouvelles structures.

En 2016, le nombre de créations d’entreprises dans les secteurs de l’industrie, de la construction, du commerce et des services a bondi de 12% par rapport à 2015. Le secteur tertiaire rassemble la majorité des créations avec 79 % des entreprises créées. A commencer par les secteurs de l’industrie et de la construction.

Ainsi, au 31 décembre de l’année considérée, on recensait 25 794 entreprises actives, soit 1205 de plus qu’un an auparavant, ce qui fait une progression de seulement 4,9%. Car, aux 3015 entreprises apparues en cours d’année, il faut déduire celles qui ont disparu (2682) alors que dans un même temps 1030 se sont réinscrites, observe l’ISPF.

Parmi les 3 015 entreprises créées en 2016, seulement 1 % des entreprises employait des salariés au moment de leur création. Seules 160 entreprises ont déclaré au moins un salarié à la CPS (Caisse de Prévoyance Sociale) de janvier à décembre 2016, soit 21 % de plus que l’an passé. La moitié de ces entreprises relève du secteur des services dont 39 % font partie de la restauration. Les secteurs du commerce et de la construction représentent 23 % et 15 % des entreprises ayant déclaré un salarié.

81% des entreprises localisées aux IDV

Autre tendance forte à signaler: le commerce regroupe 15 % de l’ensemble des créations en 2016. Le nombre des créations dans ce secteur augmente de 11 % en 2016 après quatre années de baisse consécutive. Les trois sous-secteurs du commerce connaissent une hausse, en particulier le commerce de gros avec 18 % de créations supplémentaires par rapport à 2015.

A retenir également que les hommes représentent 61 % des entreprises individuelles en activité en 2016, autant qu’en 2015. Sur les 2 662 entreprises individuelles créées en 2016, 53 % sont fondées par des hommes et 47 % par des femmes. Comparée à 2015, la tendance s’inverse avec une plus forte progression du nombre d’entreprises individuelles créées par les hommes (+ 16 %) et + 8 % pour les femmes.

En terme de localisation géographique enfin, pas de grande surprise: 81 % des entreprises polynésiennes en activité ont leur siège dans les Îles Du Vent. Le reste des entreprises se répartit entre les Îles Sous-Le-Vent (12 %), les Tuamotu-Gambier (4 %), les Marquises (2 %) et les Australes (1%).

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close