L’Office des postes et Air Tahiti Nui logés sous un même toit à Faa’a

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a procédé lundi matin, à la pose de la 1ère pierre de l’immeuble Tua Rata à Faa’a.

Il était entouré de membres de son gouvernement, du maire de la commune, Oscar Temaru, et son conseil municipal, ainsi que du directeur général de l’Office des Postes et Télécommunications (OPT), Jean-François Martin, et du président directeur général d’Air Tahiti Nui (ATN), Michel Monvoisin.

Le bâtiment accueillera à terme la direction de la Poste polynésienne, un bureau de Poste, un Centre philatélique, un Centre de Tri du Courrier, ainsi que les services administratifs de la compagnie Air Tahiti Nui. Initié par l’OPT en juillet 2012, la participation d’ATN depuis juillet 2014 confère à ce projet un caractère inédit. Il s’agit de la première coopération d’une telle envergure entre deux entreprises publiques aussi importantes.

2015-11-16-PREMIERE PIERRE TUA RATA 3

« La cérémonie de pose de la première pierre de l’immeuble Tua Rata symbolise ainsi, à mes yeux, un tournant majeur – nécessaire – dans la vie et les missions de l’Office des Postes et Télécommunications, sachant également que ce bâtiment accueillera aussi le siège administratif d’Air Tahiti Nui », a ainsi souligné le Président.

« Ce partenariat OPT/ATN est bien évidemment marqué par la complémentarité des missions des deux établissements. Ainsi, ATN a transporté l’an passé 9 900 tonnes de fret. La poste polynésienne a de son côté enregistré trois millions de lettres en trafic international, soit 222 tonnes, ainsi que 157 000 objets en colis, soit 426 tonnes », a également mis en exergue le Président. Ces deux sociétés investissent dans le chantier pour un montant total de 2,9 milliards Fcfp, partagé entre l’OPT et ATN à hauteur respectivement de 1,6 milliards Fcfp et 1,3 milliards Fcfp.

La surface prévue à terme dépassera les 14 000 mètres carrés, répartis entre la Poste polynésienne et ses services au 1er et 2ème étage, tandis que la compagnie aérienne occupera les étages supérieurs. La SCI Fare Rata montée par l’OPT gère le dossier depuis 2013, ayant signé un contrat avec IP2 en qualité de conducteur d’opération, et un autre contrat avec le groupe de maîtrise d’œuvre Beaudet-Regaud.

La proximité de Tua Rata, situé au pk 5,6 côté mer, dans la commune de Faa’a, avec l’aéroport international de Tahiti-Faa’a viendra renforcer la compétitivité de ses deux occupants, à l’avantage de la clientèle, qui n’aura plus à se rendre sur plusieurs sites différents pour bénéficier des services de la Poste polynésienne et d’Air Tahiti Nui.p

« Ce sera, nous l’avons souhaité, un bâtiment respectueux des normes environnementales. Il apportera un regain d’activité et soutiendra l’attractivité du pôle économique de l’aéroport de Tahiti-Faa’a, ne serait-ce que par la présence d’usagers supplémentaires et d’un réel centre de décision », a indiqué le président. La présence d’une batterie de panneaux solaires sur le toit de l’immeuble illustrera ce souci de préservation environnementale. Les murs de plantes sur différentes façades de Tua Rata viendront également renforcer cette appréciation de la nature, l’un des atouts de notre pays.

Cette préoccupation écologique débute dès le lancement du chantier, avec l’installation d’une palissade qui en plus de servir de carte postale de la Polynésie, utilise une toile EverGreen Fabrics. Celles-ci sont soumises à la norme Oeko-Tex, qui certifie l’absence de substance volatile et toxique pour l’homme. La toile ici déployée est garantie sans PVC, sans phtalate, sans formaldéhyde, sans phosphate, sans éther de glycol. Une marque supplémentaire de respect de l’environnement.

A l’occasion de la pose de la première pierre, le président a par ailleurs évoqué l’amélioration de la situation de l’emploi, en citant notamment le constat de l’ISPF, qui souligne que « la dégradation de l’emploi s’estompe pour la première fois depuis 2007 ». En effet, arrêtés à décembre 2014, les chiffres de l’emploi salarié sont en progression et atteignent un total de 61 500 salariés. La fréquentation touristique est en outre également en hausse : les derniers chiffres disponibles, ceux de juillet 2015, montrent une progression de 2,3 % par rapport à juillet 2014. Une hausse encourageante, accompagnée d’une durée de séjour allongée à 16,3 jours.

« L’IEOM ne s’y est pas trompé, en notant que ‘l’activité se renforce au troisième trimestre 2015, portée par le dynamisme des services marchands et par une haute saison satisfaisante dans l’hôtellerie’. Le chantier Tua Rata va participer au soutien de cette prévision », a déclaré Edouard Fritch avant de conclure son allocution.

Communiqué du Gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close