Loi Morin: “encore une virgule rajoutée à ce texte”, commente Tamarii Moruroa

L’Assemblée nationale a voté à l’unanimité le projet de loi sur la suppression du risque négligeable concernant l’indemnisation des victimes, commente Yannick Lowgreen, président de l’association Tamarii Moruroa.

Et d’ajouter dans un communiqué: C’est bien c’est ce que nous attendons depuis plusieurs années. Mais nous ne comprenons rien à la manipulation au sujet de l’amendement n° 3 voté ce matin à la sauvette avec la complicité de tous les députés présents.

La ministre n’a pas expliqué le but du texte, pas un mot et aucun député n’a posé la moindre question. En cinq minutes, l’affaire était pliée. C’est louche!

On nous met une nouvelle commission pour s’assurer que les indemnités vont bien aux malades des essais nucléaires. Mieux encore puisqu’elle serait chargé, un an après la promulgation de la loi, de veiller à ce que l’indemnisation soit réservée aux personnes dont la maladie est causée par les essais.

Quelle fumisterie! On nous prend encore pour des demeurés: on supprime le risque négligeable et on rajoute une commission pour faire quoi ?

Nous ne comprenons rien. C’est encore une virgule rajoutée à ce texte.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close