« l’Opérette, c’est la Fête » avec Isa Fleur et Philippe Beranger, mardi 23 mai (20h) au CAT

Isa Fleur proposera avec Philippe Beranger  » l’Opérette, c’est la Fête », le 23 mai au Conservatoire Artistique de la Polynésie française à 20 heures.

Isabelle Fleur a suivi ses études musicales au Conservatoire National de Saint-Maur où elle obtient six médailles d’or : piano, clavecin, solfège, chant, Art lyrique et musique de chambre.

Philippe Beranger fait ses études artistiques au CNR de Rennes puis au conservatoire de Clichy. Il y travaille le solfège, l’art dramatique, la danse classique, le jazz. Engagé à l’âge de douze ans pour le rôle de Piccolo dans « L’Auberge du Cheval Blanc », il jouera ce rôle pendant six ans.

Il se produit en soliste sur les principales scènes lyriques françaises : Avignon, Limoges, Dijon, Lille, Marseille, mais aussi internationales :Charleroi, Montréal, Kiev, Ankara, Île Maurice en 1996, Tahiti en 2008… Dans diverses comédies musicales et opéras. Plus d’une centaine d’ouvrages sont à son répertoire.

A Paris, il crée trois des dernières opérettes de Francis Lopez. Il a réalisé les mises en scène de « Valses de Vienne », « Princesse Csardas », « Dédé », « Le chanteur de Mexico » et « La Belle Hélène » et « Méditerranée ».

Depuis 2013 il est à l’affiche du spectacle « Attention Maîtres Chanteurs»  au Théâtre La Bruyère à Paris, puis au Théâtre des Deux Ânes.

Isa Fleur et Philippe Beranger sont venus en 2008 à Tahiti pour présenter La Vie Parisienne avec la Troupe de Philippe Ermelier.

Pour cette Histoire de l’Opérette, Isa Fleur , soprano, au piano et Philippe Beranger, ténor invitent le public à traverser ce moment d’Histoire musicale de l’Opéra Comique à la comédie musicale !

Les artistes nous proposerons un vaste medley de Offenbach au Temps des Cathédrales, en passant par La Fille de madame Agot, Messager « poussez l’escarpolette », le duo des moutons et dindons, la veuve joyeuse de Franz Lehar, puis l’Opérette des Années Folles avec le duo des Palétuviers, Tea for two, c’est magnifique, La belle de Cadix ( dont l’auteur du livret n’est autre que l’arrière grand-père de Frédéric et Stéphane Rossoni : Emile Audiffred, l’un des plus grand personnage du Music-hall français de l’entre deux guerres ! Voir :

Puis, Isa et Philippe continueront avec « Mexico », « Les artistes », « on a plus quinze ans », « un amour de comédien » et « le Temps des Cathédrales », et des surprises…

Pour cette soirée au Conservatoire, un tarif famille est proposé à 5000 Fcfp (parents et enfants). Jeunes et éudiants : 1000 Fcfp. Elèves adultes de la classe de chant : 2000 Fcfp.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close