LREM rend hommage aux sportifs

La République en Marche Polynésie, sous la signature de son référent membre du Conseil, Heimana Garbet, commente la décision du Conseil des Jeux du Pacifique de suspendre l’adhésion du COPF.

Le Conseil des Jeux du Pacifique a annoncé dimanche la suspension l’adhésion du Comité olympique de la Polynésie française (COPF) en raison de « l’ingérence du gouvernement polynésien dans l’autonomie et l’indépendance des associations sportives ».

Le Boycott des Mini-Jeux du Vanuatu par la Polynésie Française entraîne de graves conséquences. Savoir qui est responsable de ce drame sportif ne consolera pas les sportifs, entraineurs, personnels d’encadrement et clubs.

Pour participer aux  jeux, les athlètes de toute discipline ont pour obligation d’atteindre des performances minimales en dessous desquelles, ils ne sont pas sélectionnés.

Le niveau d’excellence requis nécessite de nombreux sacrifices, nos sportifs n’ont d’autre choix que de s’entraîner plusieurs fois par semaine souvent en dehors des heures de travail.

Si le plaisir fait partie intégrante du dépassement de soi, la souffrance physique et le courage qui l’accompagnent sont deux épreuves bien connues des sportifs de haut niveau.

LREMPolynésie souhaite  rendre hommage aux  cadres sportifs et en particulier aux entraîneurs, à tous les bénévoles qui encadrent nos jeunes d’une façon totalement désintéressée : par passion sportive.

Le BoyCott des Mini-Jeux du Vanuatu par la Polynésie Française sanctionne tout ce monde, exemple et fierté pour la Polynésie.

Adieu les efforts, souffrances et sacrifices, toute cette passion, tout ce travail est sacrifié sur l’autel de la Politique.

La Branche Polynésienne de la République en Marche assure de son soutien toutes celles et tous ceux  qui portent les couleurs du Fenua.

Pour nombre d’entre eux, ces rencontres sportives sont l’opportunité de voyager, souvent pour la première fois, hors du territoire. 

Le sport est un « ascenseur social ». L’exemple donné par nos athlètes à une jeunesse trop souvent en perte de repère  est essentiel.

La suspension de l’adhésion du Comité Olympique par le Conseil des Jeux du Pacifique est un échec de la diplomatie sportive du pays, un obstacle à notre intégration régionale.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close