Lutte contre le cancer: une organisation à consolider

La pathologie cancéreuse est la seconde cause de décès en Polynésie française et le nombre de nouveaux cas de cancers n’a cessé de croître durant la dernière décennie, pour atteindre 600 nouveaux cas annuels.

Avec l’accroissement démographique et compte-tenu du vieillissement inéluctable de la population polynésienne lié à l’augmentation de l’espérance de vie, cette tendance s’accentuera.

La Polynésie française a engagé des actions notables contre le cancer. Le registre du cancer, la prévention primaire des facteurs de risque (tabac, nutrition, surpoids), le dépistage des cancers gynécologiques, ainsi que l’amélioration progressive des moyens diagnostiques et thérapeutiques avec l’ouverture des services d’oncologie et de radiothérapie au Centre hospitalier de Polynésie française, constituent un socle précieux de la lutte contre le cancer. Ces atouts encore perfectibles nécessitent aujourd’hui d’être structurés autour d’une organisation à consolider et selon des objectifs et des actions priorisés.

Le Schéma d’Organisation Sanitaire 2016-2021, adopté en février 2016, a préconisé dans ses orientations prioritaires, la montée en charge raisonnée de l’offre en matière de cancer et l’adoption du Plan Cancer. C’est ainsi qu’en 2016, la Direction de la santé a repris la rédaction de deux documents à partir des propositions des ateliers : la stratégie de lutte contre le cancer 2016- 2025 et le Plan Cancer à 5 ans (2016-2021). Y sont développés huit axes couvrant tous les champs d’intervention concourant à la lutte contre le cancer : la compréhension du patient, l’observation de la pathologie cancéreuse, la prévention des facteurs de risque et le dépistage, l’organisation des soins et l’accompagnement du patient.

L’Institut National du Cancer (INCa), agence sanitaire et scientifique de l’État spécialisée dans le domaine de la cancérologie et chargée de coordonner le Plan Cancer national, a déjà apporté son expertise dans la finalisation du document, ainsi que son soutien technique et financier à la mise en œuvre du Plan Cancer de la Polynésie française. La Direction de la santé en collaboration avec le CHPF proposeront une évaluation financière et médico-économique de mise en œuvre.

Extrait du CM

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close