« Mahina doit se réveiller »

Parole de Lorna Oputu, élue au conseil municipal de Mahina, qui plaide ouvertement en faveur de la réalisation d’un parc aquatique dans cette commune de la côte est.

Les repreneurs mexicains du golf de Temae ont de grandes ambitions pour la Polynésie française!

Non contents d’avoir redonné de l’espoir à l’investisseur Jean-Louis Gregori, sur l’île de Moorea, ils ambitionnent également d’ouvrir un parc aquatique ainsi qu’un hôtel à thème à Mahina, et plus particulièrement dans le quartier social de Hitimahana.

Le site est déjà tout trouvé, sur un terrain de 7 hectares appartenant à la société TDF (Télé Diffusion de France). L’ouverture est envisagée fin 2016, début 2017.

Le problème, c’est que le projet nécessitera le départ des nombreuses familles qui squattent ce bord de mer…Une centaine de personnes est concernée avec, à la clé, un relogement. Dans quelles conditions ? Là est toute la question quand on sait que, pour la plupart, ils sont sans emploi et donc, sans revenus.

Mais pour la conseillère municipale, il faut aller de l’avant! A l’en croire, Mahina ne peut plus de contenter d’un statut de « ville-dortoir ». Elle doit penser à son développement économique, synonyme de création d’emplois et de retombées financières importantes en terme de centimes additionnels.

Politiquement, le sujet est sensible et pour l’heure, le tavana, Patrice Jamet, se garde de tout commentaire.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close