Malgré une légère érosion de ses bénéfices en 2017, ATN reste confiante

Retour sur les points forts de l’activité d’Air Tahiti Nui en 2017.

L’an dernier, la compagnie au tiare a transporté 484 722 passagers pour un chiffre d’affaires de 35,4 milliards de Fcfp. A lui seul, le pavillon polynésien assure 65,5% du trafic international, largement devant Air France (13,6%) et Air New Zealand (9,3%). Le classement est identique s’agissant des touristes transportés, ATN ayant comptabilisé sur ses vols 137 772 « visiteurs » sur un total de 198 959 en 2017

Mais ce qui est particulièrement remarquable, ce sont les 2 milliards Fcfp de résultat net affichés par la société, malgré une baisse de 10% par rapport à 2016.

Voilà déjà quelques années qu’Air Tahiti Nui renoue avec les bénéfices, en raison d’une conjoncture internationale relativement favorable (maintien du prix du carburant) et d’une reprise de la fréquentation touristique à destination de la Polynésie française.

Une confiance que le Pdg, Michel Monvoisin, traduit en ces termes: « Si nous avons été ébranlés en fin d’année par l’annonce de l’arrivée d’une double concurrence sur notre route bénéficiaire (ndlr: entre Papeete et la côte ouest des USA), nous restons convaincus que grâce à son capital humain et sa créativité, notre entreprise dispose des ressources nécessaires pour s’adapter et prospérer ».

Dans ce contexte, ATN embauche! Au 31 décembre 2017, l’entreprise comptait 790 employés (695 sous statut CDI) contre 784 en 2016 et 745 en 2015. 44% des effectifs sont du Personnel navigant commercial. Le poste de la masse salariale représente à lui seul 7 milliards 449 millions de Fcfp, en baisse de 2,4% par rapport à 2016.

Enfin, alors que la compagnie célèbre cette année ses vingt ans d’existence, plusieurs faits marquants se profilent à l’horizon. A commencer par l’arrivée, courant octobre-novembre, du premier B.787-9 Dreamliner de la flotte. Puis, le siège d’ATN prendra ses quartiers dans la commune de Faa’a, à proximité de l’aéroport international, avant la fin de l’année. De quoi démarrer 2019…plein gaz!

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close