« Marathon participatif » pour mieux appréhender le Contrat de ville

 

Le ministre du Logement, de l’aménagement et de l’urbanisme, Jean-Christophe Bouissou, a participé, jeudi après-midi, à la restitution des travaux de la journée de rencontre avec les associations du Contrat de ville, organisée à la Présidence.

Le Contrat de ville est un dispositif qui unit les neuf communes urbaines de Tahiti et Moorea (Mahina, Arue, Pirae, Papeete, Faa’a, Punaauia, Paea, Papara et Moorea-Maiao), le Pays et l’Etat, autour d’objectifs partagés, tels que la lutte contre les inégalités sociales et territoriales, l’amélioration des conditions de vie des habitants des quartiers ou encore le soutien aux associations dans la réalisation de leurs divers projets. Le Contrat de ville soutient et accompagne certains projets portés par les associations et les communes, répondant aux besoins des habitants de 76 quartiers prioritaires identifiés au sein de l’agglomération de Papeete.

Cette journée, organisée par le syndicat mixte en charge de la gestion du Contrat de ville de l’agglomération de Papeete, sous le thème d’un « marathon participatif », a regroupé une centaine de participants, parmi lesquels des associations, des représentants des communes mais aussi de l’Etat et du Pays. Elle était notamment l’occasion en ce début d’année, de faire un point d’étapes avec les responsables associatifs, mais aussi d’échanger sur les difficultés rencontrées, afin d’identifier les points de blocage et de proposer des solutions à leur apporter.

A l’issue de cette journée d’ateliers, les associations ont pu mieux comprendre le fonctionnement et la procédure du financement du Contrat de ville, mais aussi faire des propositions pour améliorer les procédures, et repartir avec des fiches concrètes de projets qui aideront au montage de projet pour la prochaine commission du Contrat de ville.

Cette rencontre a également été l’occasion de rappeler le lancement de l’appel à projets 2017, qui vise à proposer des actions dans le cadre des trois piliers thématiques du Contrat de ville : cohésion sociale, emploi et développement économique, cadre de vie et renouvellement urbain. Les nouveaux projets doivent être transmis avant le 24 février 2017.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close