Marcel Tuihani au chevet des malades polynésiens à Paris

 

Le président de l’Assemblée, Marcel Tuihani, a rendu visite aux malades polynésiens qui séjournent actuellement à Paris pour les besoins de leur santé.

Accompagné par Caroline Tang, la déléguée de la Polynésie française à Paris, il a souhaité leur consacrer sa dernière journée avant de retourner au fenua.

Marcel Tuihani a d’abord rencontré la petite communauté polynésienne qui réside au Rosier Rouge, une structure d’accueil qui est gérée par l’association des cités du secours catholique. Elle accueille depuis de nombreuses années les malades polynésiens et leurs accompagnateurs.

Il s’est ensuite rendu à la maison hospitalière La Croisée qui accueille également des patients polynésiens hospitalisés dans les hôpitaux parisiens et leurs proches. Cette structure est gérée par le groupe hospitalier des Diaconesses.

Ces deux centres d’hébergement de grande qualité sont très connus des Polynésiens qui doivent partir se faire soigner en métropole. Ils bénéficient d’un conventionnement de la CPS et offrent une prise en charge adaptée. Marcel Tuihani a tenu à les rencontrer pour échanger avec eux, leur témoigner de sa sympathie et écouter leurs difficultés.

Ce même lundi 9 octobre, la Commission Santé de l’Assemblée de la Polynésie française a décidé de créer une mission d’information pour étudier les conditions d’accueil et de prise en charge des malades polynésiens à Paris et en Nouvelle Zélande.

Communiqué APF

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close