Marie-France Luneau décorée dans l’ordre de Tahiti Nui

 

Le président Edouard Fritch a élevé, lundi, au rang de chevalier dans l’ordre de Tahiti Nui, la juge pour enfants Marie-France Luneau.

Par cette distinction, le président a tenu à saluer, en présence du ministre des Solidarités, Jacques Raynal, une magistrate qui a passé trente-trois ans au poste de juge pour enfants en Polynésie et qui s’est investie pleinement dans cette mission.

Tout au long de ces années, Marie-France Luneau a suivi de très nombreux enfants en difficulté et a contribué à l’ouverture de nouveaux centres d’accueil pour les mineurs. « Les décisions que vous rendez sont le reflet de votre qualité d’écoute, de votre connaissance approfondie de la société polynésienne et d’une analyse extrêmement juste de la situation du mineur et de son entourage familial. Elles sont toujours empreintes d’une grande humanité », a notamment souligné le président.

Marie-France Luneau doit quitter prochainement la Polynésie pour devenir, à compter du 1er septembre, vice-présidente chargée des fonctions de juge des libertés au tribunal de grande instance de Saintes.

Communiqué du gouvernement

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close