Marseille : il abat son ex-compagne en pleine rue avant de se suicider

L’homme avait déjà été condamné à 18 mois de prison début avril pour violence conjugale sur son ex-conjointe.

Il est environ 7h30 mardi matin quand un scooter circule sur le boulevard Saint-Loup, dans l’est de Marseille. Sa conductrice, une femme de 54 ans, croise alors son ancien compagnon qui l’attend devant chez elle.

Ils ont un bref échange. On ignore ce qu’ils se disent mais l’homme lui tire dessus à quatre reprises avec un pistolet 9 mm. Arme qu’il retourne ensuite contre lui pour se donner la mort. Prise en charge par les marins-pompiers, la victime meurt peu après des suites de ses blessures. Le meurtrier décédera quant à lui en fin de matinée.

18 mois de prison pour violence conjugale

L’ancien compagnon avait été condamné début avril à 18 mois de prison dont 9 avec sursis pour violence conjugale sur la même femme. Une peine dont il avait demandé l’aménagement, selon le procureur. La quinquagénaire était par ailleurs en capacité de donner l’alerte si de nouvelles violences se produisaient, selon le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux.

“Sa conjointe avait reçu un “Téléphone grand danger” le 21 juin mais ne l’avait pas activé, donc la police n’a reçu aucune alerte ce matin”. 

Les femmes sont en France les premières victimes des violences conjugales. Selon le ministère de l’Intérieur, 123 ont été tuées par leur compagnon, ex-compagnon ou amant en 2016, soit une tous les trois jours.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close