Migrants: le pape lance un nouvel appel à l’hospitalité

 

Le pape a dénoncé ce dimanche le drame des migrants de la planète, souvent « expulsés de leurs terres » par des dirigeants prêts à « verser du sang innocent », dans une homélie de Noël appelant à « l’hospitalité ».

L’Argentin Jorge Bergoglio, lui même petit-fils de migrants italiens, a fait du sort des réfugiés l’un des thèmes fondamentaux de son pontificat entamé voici près de cinq ans.

Dans sa traditionnelle homélie de la veillée de Noël – célébration pour les chrétiens de la nuit de naissance de Jésus de Nazareth -, le pape a rappelé que selon l’Evangile Marie et Joseph étaient en fuite en raison d’un décret romain. « Dans les pas de Joseph et de Marie, se cachent de nombreux pas. Nous voyons les traces de familles entières qui, aujourd’hui, se voient obligées de partir », a souligné le pape, devant une dizaine de milliers de fidèles rassemblés dans la basilique Saint-Pierre de Rome.

Des millions de personnes « expulsées de leur terre »

« Nous voyons les traces de millions de personnes qui ne choisissent pas de s’en aller mais qui sont obligées de se séparer de leurs proches, sont expulsées de leur terre », a-t-il poursuivi, s’exprimait sous le baldaquin dessiné par le Bernin, où seul le souverain pontife est autorisé à célébrer la messe.

« Dans beaucoup de cas, ce départ est chargé d’espérance, chargé d’avenir; dans beaucoup d’autres, ce départ a un seul nom: la survie…. ».

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close