Mission aux Marquises: l’exemple du partenariat Etat-Pays retrouvé

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, est revenu longuement ce mercredi après-midi sur le déplacement organisé aux Marquises du 16 au 20 juin.

Outre la présence du nouveau Haut-Commissaire, René Bidal, qui découvrait ainsi son premier archipel éloigné, la délégation du Pays était constituée de trois ministres du gouvernement (Nuihau Laurey, Nicole Sanquer et Albert Solia), de plusieurs représentants à l’assemblée (Sylvana Puhetini, Joseph Ah-Sha et Nicole Bouteau), des deux sénateurs (dont Lana Tetuanui) et de la députée, Maïna Sage.IMG_0389

D’emblée, le chef de l’exécutif local s’est félicité de l’accomplissement de cette mission conjointe Etat-Pays car elle illustre, à ses yeux, l’esprit de partenariat retrouvé au plus haut niveau du pouvoir, ainsi que le désir commun d’être à l’écoute des autorités communales, a t-il souligné.

Et d’ajouter un peu plus loin dans son compte-rendu devant la presse: « Ce partenariat, j’y ai beaucoup cru au début de mon mandat et j’y crois beaucoup plus encore… ».  Car, plus qu’une simple « posture politique », comme voudraient le faire croire ses détracteurs, Edouard Fritch – en parfait accord sur ce point avec le représentant de l’Etat – souhaite ainsi marquer son soutien aux « bons projets ». Entendez par là, ceux qui servent le développement sous toutes ses formes, qu’il soit économique, social, humain, culturel…2016-06-20-DELEGATION AUX MARQUISES (4)

Pour illustrer cette mise en commun des moyens financiers, le président a cité le secteur de l’Education, domaine par excellence où la compétence est partagée. En la matière, a t-il rappelé, la République dépense chaque année la bagatelle de 65 milliards de Fcfp dont une grande partie pour la prise en charge des enseignants. A cela s’ajoutent près de 3 milliards Fcfp du Pays consacrés notamment aux transports interinsulaires, au versement des bourses ou encore à la construction-rénovation des établissements scolaires. Un effort supplémentaire sera entrepris pour permettre aux jeunes enfants marquisiens de retourner dans leurs foyers à la Toussaint, a t-il par ailleurs indiqué.

De Hiva Oa à Nuku Hiva en passant par Fatu Hiva, Tahuata et Ua Huka, le président Fritch a également passé en revue les nombreux projets de financement portés à la connaissance des autorités de l’Etat et du Pays, dont un certain nombre sont déjà réalité.

Il a vanté en particulier Fatu Hiva, première île totalement verte, qui non seulement fournit à ses administrés 100% d’électricité « propre » au moyen d’une turbine hydrélectrique de 60 kva qui vient d’être inauguré, mais en plus 100% d’eau potable et gratuite. En fait, la principale demande des élus de Fatu Hiva porte sur le bétonnage d’une portion de route de 17km permettant de relier les deux vallées.2016-06-17-MARQUISES (25)

A Tahuata, le conseil municipal se concentre principalement sur l’organisation du Festival, du 13 au 16 décembre 2017, où sont attendues près de 1000 personnes. Naturellement, le Pays soutiendra cette initiative, a assuré Edouard Fritch, quand bien même le montant de la subvention n’a pas encopre été arrêté.

A Ua Huka, Edouard Fritch dit avoir été très impressionné par la visite de l’arboretum où sont testés de nombreux plants d’agrumes.

Enfin, à Nuku Hiva, l’aménagement du front de mer de Taiohae devrait être réalisé courant 2017, a t-il promis.

Pour parcourir toutes ces îles, les autorités du Pays et de l’Etat ont eu le plaisir de naviguer à bord du cargo-mixte Aranui, un « produit exceptionnel dont nous avons beaucoup à apprendre » a t-il souligné, tant il combine divers éléments comme le tourisme, la culture et l’ambiance familiale, le tout concocté par un personnel polyvalent 100% polynésien.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close