Monopoly sort une version spéciale tricheurs

Le jeu sera disponible à l’automne 2018.

Depuis sa création en 1935, le principe du Monopoly est resté le même : devenir le plus riche possible en achetant des propriétés pour y construire des hôtels et en collectant les loyers. Mais certains joueurs n’hésitent pas à contourner les règles pour parvenir à leurs fins.

Une étude récente « a révélé que près de la moitié des joueurs tentaient de tricher pendant une partie de Monopoly, donc en 2018, Hasbro a décidé qu’il était temps de donner aux amateurs ce qu’ils attendaient depuis longtemps », a expliqué le fabricant dans un communiqué.

Le « Monopoly des tricheurs » ajoute quinze cartes représentant les arnaques les plus communes tentées par les joueurs: sauter une case, changer un hôtel de place ou voler quelques billets… Si la supercherie n’est pas révélée avant la fin d’un tour, le « tricheur » gagne un hôtel ou de l’argent. Mais s’il est pris la main dans le sac, il va directement en prison où l’attendent des menottes en plastique attachées au plateau.

275 millions d’exemplaires écoulés dans le monde

Autre nouveauté, il n’y a plus de banquier désigné. Chaque joueur est responsable du magot lorsque vient son tour, « ce qui facilite » les tricheries, selon Hasbro.

Le jeu, qui sera disponible à l’automne 2018, a pourtant déjà ses détracteurs. « Le Monopoly est un jeu horrible, alors celui des +tricheurs+ sera d’une horreur extraordinaire »

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close