Musique : Hollysiz, le mouvement perpétuel

 

Il y a une forme de déclaration dans le retour d’Hollysiz. Une sorte de liberté rageuse qui a beaucoup à voir avec le succès du premier album, il y a quatre ans, My Name Is.

Juste après la longue tournée qui a suivi, la jeune femme a senti le besoin de voyager. Et c’est notamment à New York qu’elle a posé ses valises. « J’ai eu besoin de m’éloigner du confort, de ce succès, explique-t-elle aujourd’hui, pour retrouver mes envies artistiques diverses et variées« .

Loin de Paris, forte de rencontres, entre autres, avec Luke Jenner, l’architecte du son de The Rapture, elle a fait de ce disque, Rather Than Talking, ce dont elle avait profondément besoin, c’est-à-dire un album sincère et vibrant, dans lequel le mouvement et la danse tiennent l’édifice.

Comme le premier album, celui-ci est aussi le fruit d’une collaboration fusionnelle avec Yodelice et Xavier Caux, sans que, cette fois, l’auteure n’en abandonne une partie du crédit. « Peut-être que le premier a été pris comme une lubie car je venais du cinéma […] Il a été un peu oublié au milieu de la surprise le fait que j’étais auteur-compositrice, productrice, que j’avais co-réalisé des clips » comprend-elle aujourd’hui. Le fait d’être une femme a forcément joué, aussi : « Peut-être que ça participe de (…)

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close