Nordahl Lelandais: des familles de personnes disparues espèrent la vérité

 

La double mise en examen de Nordahl Lelandais dans l’affaire Maëlys et dans l’affaire Arthur Noyer redonne de l’espoir aux familles de personnes disparues dans la région.

Pas uniquement l’espoir de retrouver leurs proches, mais seulement savoir ce qu’il s’est passé le jour de leur disparition. Dans les secteurs de la Savoie, Haute-Savoie et l’Isère, l’association Assistance recherche de personnes disparues recense treize cas non résolus.

« Lorsqu’on a des éléments nouveaux comme celui-ci, les familles souhaitent qu’on l’exploite pour être sûres ensuite que tout a été fait pour connaître la vérité », indique Bernard Valezy, président de la section Rhône-Alpes de l’association qui a répertorié les cas qui méritent des vérifications.

« Faire son deuil »

En dehors de la région Auvergne Rhône-Alpes, au moins trois sections de recherches vont également procéder à des vérifications dans des affaires de disparitions non résolues. Jeudi, le père d’Estelle Mouzin, cette petite fille disparue à l’âge de 9 ans en janvier 2003 à Guermantes, en Seine-et-Marne, a demandé à la justice l’audition de Nordahl Lelandais. Celui-ci, alors dans l’armée, était basé à 150 kilomètres de là où s’est évaporée l’enfant.

Autre dossier qui intrigue les enquêteurs: celui d’Adrien Mourialmé. Ce jeune cuisinier belge de 24 ans a disparu en juillet dernier.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close