Nouveau coup de vis contre l’usage du smartphone au volant

C’est l’une des dispositions phares du gouvernement en métropole pour lutter contre la hausse du nombre de tués sur les routes. Une disposition qui mériterait d’être étendue à la Polynésie française…

À compter de 2019, l’automobiliste qui utilisera son téléphone portable au volant sera susceptible de se faire confisquer son permis de conduire. A plus forte raison lorsque le contrevenant aura été pris en flagrant délit de mettre en danger la vie d’autrui.

Ce nouveau plan d’action pour lutter contre l’insécurité routière vise donc également cet objet usuel de la vie de tous les jours qui, précisons-le, est désormais à l’origine d’un accident sur dix sur les routes de métropole.

Malgré les concessions faites concernant «le kit mains libres» et qui interdisent en conséquence «la tenue en main, le port de l’oreillette» mais aussi «le recours au casque et aux écouteurs», de nouvelles habitudes ont fait leur apparition. L’arrivée des smartphones est source en effet de nouveaux comportements à risque. La lecture et l’envoi de courriels ou de SMS sont devenus pratiques courantes.

Dans la réalité, en métropole comme au fenua, le constat est flagrant: nombre d’automobilistes sont observés le smartphone à la main, lisent ou écrivent des messages. Or à chaque fois, cela nécessite de quitter la route des yeux durant au moins cinq secondes, au cours desquels on parcourt 70 m à 50 km/h… D’autres encore regardent un film ou font des selfies! Une photo souvenir qui peut coûter…

Que penser également de celles et ceux qui circulent un casse-croûte à la main, un soda dans l’autre avec le caniche sur les genoux…comme s’ils étaient attablés au restaurant ! A l’heure des bonnes résolutions pour 2018, il est temps que chacun prenne conscience de la dangerosité de la route.

 

 

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “Nouveau coup de vis contre l’usage du smartphone au volant

  • 10 janvier 2018 à 11 h 06 min
    Permalink

    et les vélos en contre sens les scooters qui roulent sur la voie de gauche etc il y a de quoi faire pour nos forces de l’ordres

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close