Nouveau pas dans les relations entre Tahiti et Samoa

Le président Edouard Fritch, accompagné du ministre du Tourisme Jean-Christophe Bouissou et du ministre de la Culture Heremoana Maamaatuaiahutapu, a participé, vendredi, à l’inauguration du nouvel hôtel Sheraton Aggie Grey’s à Apia, à Samoa, à l’invitation de Frederick Grey qui est également propriétaire de quatre hôtels en Polynésie française.

Cet hôtel a été construit sur les ruines de l’ancien hôtel détruit par le cyclone Evan en 2012 et qui avait été la base de départ de l’aventure de la famille Grey dans le secteur du tourisme à Samoa, puis désormais en Polynésie française. Au cours de la visite de la délégation polynésienne, Frederick Grey a également signé le compromis de rachat de l’agence Tahiti Nui Travel qui opère plus de 60% du réceptif du tourisme en Polynésie française.

La veille de cette inauguration, le président Edouard Fritch, au cours d’une cérémonie coutumière en présence du Premier ministre Sailele Malielegaoi, a été intronisé au rang de Tangaloa, équivalent samoan des Arii. Le président a remercié ses hôtes pour ce « grand honneur qui est aussi une grande responsabilité », soulignant que c’était un nouveau pas dans les relations entre Tahiti et Samoa.

Le Premier ministre, pour sa part, a également loué les bonnes relations entre la Polynésie française et son archipel, fondant également des espoirs sur une liaison aérienne. Lors du sommet des leaders Polynésiens en juillet dernier à Papeete, le président Fritch avait effectivement souhaité la renaissance de la « route du Corail ».

C’est dans ce contexte d’ailleurs qu’en marge des cérémonies ont pu se tenir des entretiens entre les dirigeants d’Air Tahiti Nui et la compagnie samoane. Le président a également rencontré le Premier ministre de Tuvalu, président en titre du groupe des leaders polynésiens afin de commencer à préparer le prochain sommet qui se tiendra une nouvelle fois à Tahiti à la fin du mois de juin.

Le président a quitté Samoa samedi pour se rendre à Auckland afin de rejoindre le Premier ministre Manuel Valls en visite en Nouvelle Zélande pour parler notamment de l’intégration des collectivités française du Pacifique dans leur environnement régional.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close