Nouvel An: coup de filet anti-pétards à la frontière franco-allemande

 

Adieu fusées et autres pétards: les forces de l’ordre ont saisi samedi 93 kilos de feux d’artifice à la frontière franco-allemande entre Strasbourg et Kehl, dans le cadre d’une opération de prévention.

L’objectif était de lutter contre l’importation en provenance d’Allemagne de ces explosifs interdits en France – très populaires dans les régions frontalières -, dont l’utilisation cause chaque année des dizaines d’accidents graves le soir du Nouvel An.

« En 2016, dans le Bas-Rhin, quarante-deux personnes ont été blessées à la suite de l’utilisation d’un pétard », a souligné Juliette Trignat, directrice de cabinet du préfet du Bas-Rhin. « Près de la moitié avait moins de 16 ans », a-t-elle dit.

Lors de la Saint-Sylvestre, les accidents sont fréquents. En 2012 et en 2013, trois personnes sont mortes en Alsace en manipulant des engins pyrotechniques lors des fêtes du Nouvel An.

Vente interdite aux moins de 12 ans en Alsace

Depuis 2007, un arrêté préfectoral dans les deux départements d’Alsace interdit le transport de pétards depuis l’Allemagne voisine et leur vente aux moins de 12 ans.

Samedi après-midi, à proximité de la cité du Port-du-Rhin à Strasbourg, une dizaine de policiers ont contrôlé automobilistes et voyageurs de la ligne de tram reliant la capitale alsacienne à Kehl.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close