Nouvelle-Calédonie: Santé, Fin de chantier au Médipôle

Quatre ans après le début des travaux, le chantier du Médipôle de Koutio est terminé, dans les délais et le budget impartis. Reste simplement à finaliser les parkings. Le CHT assurera la gestion de ce superbe outil. Et l’accueil des premiers patients devrait démarrer fin novembre 2016.

C’est une étape majeure que vient de franchir le Médipôle. « Une réussite car cette construction sans équivalent pour le pays s’est achevée dans le respect des délais et de l’enveloppe budgétaire de 50 milliards de francs arrêtée en 2008 », souligne le président du gouvernement Philippe Germain. Ainsi qu’un « motif légitime de fierté pour l’ensemble des acteurs qui y ont participé », selon Bernard Deladrière – membre du gouvernement en charge du suivi de la construction du Médipôle –, notamment pour les entreprises métropolitaines et les 250 entreprises calédoniennes qui ont contribué à la construction de cet ouvrage.
En vertu de la convention de transfert de gestion signée entre la Nouvelle-Calédonie et le centre hospitalier, les équipes médicales vont prendre possession du Médipôle. Le CHT y installera les équipements, les personnels pourront commencer à se familiariser avec ces nouveaux espaces, avant le déménagement, prévu à partir du 15 novembre pour une durée de cinq semaines.

Accueillant et sécurisant

Ainsi, le pays sera bientôt doté d’un outil aux technologies médicales de pointe, parmi les plus abouties dans la région Pacifique et en France. Se déployant sur neuf hectares, le bâtiment est en lui-même impressionnant, mais conçu pour être avant tout accueillant. À l’image du Grand hall – en référence à la grande case – qui constitue la « porte d’entrée » de l’hôpital avec l’accueil général, un espace de restauration et une chapelle œcuménique. Les usagers seront ensuite invités à rejoindre le Jardin des traversées qui distribue d’un côté tous les services médico-techniques de diagnostic et de traitement, les urgences, les blocs opératoires, les labos… et de l’autre, face au lagon, les trois pôles d’hébergement (médecine, chirurgie et obstétrique) avec les activités de consultation.
Le CHT disposera de 645 lits (contre 450 actuellement) dont 528 occupés dans un premier temps, et atteindra une capacité annuelle de 40 000 hospitalisations et de 58 000 consultations médicales. Le service des urgences pédiatriques et adultes, réunies enfin sur un même site, pourra traiter 60 000 passages (contre 46 000 aujourd’hui). Le Médipôle de Koutio va complètement transformer les conditions d’accueil des patients et le travail des personnels. « C’est l’essentiel, insiste Philippe Germain. Parce que la santé d’une population constitue l’un de ses biens les plus précieux ».

Santé Fin de chantier au Médipôle

Source: www.ncpresse.nc

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close