« Nouvelle vague » de musiciens à entendre

Après le succès des premiers concerts To’are qui ont accueilli Eto, Raumata, le groupe Maruaro, le duo Vaiteani et tout récemment le jeune Nohorai, place à la troupe Manavib’s.

Elle donne rendez-vous au public le jeudi 08 novembre sur le Paepae a Hiro situé dans les jardins de la Maison de la Culture pour partager ce moment avec eux !

To’are signifie « nouvelle vague », symbolisant l’impulsion que souhaite donner Te Fare Tauhiti Nui aux jeunes artistes musiciens et chanteurs qui débutent leur carrière, ou qui ont une actualité musicale particulière, en leur offrant l’opportunité de se produire dans un cadre professionnel et d’aller à la rencontre du public.

Cette année, la Maison renforce son soutien avec l’apport d’un partenaire de longue date à l’institution, Magic City, qui aiguille les jeunes talents sur le plan artistique et soutiendra d’un point de vue logistique les quatre concerts To’are de l’année.

Cette initiative n’est pas nouvelle et date de 2007, lorsque des rendez-vous musicaux trimestriels avaient été mis en place par Heremoana Maamaatuaiahutapu, alors directeur de la Maison de la Culture. Par la suite, la programmation de l’Etablissement s’étant considérablement densifiée, il n’avait plus été possible de maintenir ces rencontres.

Le groupe Manavib’s prend forme en février 2016, avec seulement trois membres. Ils ont ensuite participé à la première édition du concours Paki Paki qui s’était déroulé le 1er avril 2016. Peu de temps après, le trio décide de former un band et se joignent à eux trois autres musiciens : un à la basse, à la batterie et à la guitare.

Ils ont d’abord commencé à jouer tous les dimanches, puis leur notoriété a évolué notamment grâce à des prestations télévisées. Puis ils ont enchaîné les animations dans des anniversaires, des mariages, des évènements sportifs, pour des comités d’entreprises, des restaurants et des hôtels de Tahiti mais aussi dans les îles.

Aujourd’hui, le groupe Manavib’s est composé de sept artistes : Vaitiare Tuhoe, chanteuse à la voix enchanteresse, Noa Degage et Pasqual Nohotemorea tous deux guitaristes, Toiana Nohotemorea, batteur, Gilou, aux percussions, Fariki Mai, basiste tandis que Royce Tani est au clavier.

Source: Maison de la culture

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close