Noyade de trois jeunes enfants à Hitimahana

Vingt-quatre heures après le drame survenu samedi en fin d’après-midi sur la plage de Hitimahana (commune de Mahina), les circonstances restent assez floues.

Seule certitude, « aucune trace de violences » n’a été constatée sur les corps des petites victimes autopsiées dimanche au CHPf. En revanche, une grande quantité d’eau de mer a été retrouvée dans leurs poumons, selon le procureur José Thorel pour qui les faits se sont certainement déroulés très rapidement.

La veille, aux alentours de 17h15, les corps de trois enfants âgés de 3,4 et 5 ans ont été repêchés par des pêcheurs non loin du rivage. Celui de la plus grande Atea, suivie des deux autres.

Les secours, pompiers et gendarmes, sont arrivés rapidement sur les lieux mais ce n’est que vers 19h que les décès ont été prononcés.

Sur les circonstances du drame, on ne sait pas grand chose ! Sinon que les lieux, d’habitude très fréquentés par des kitesurfeurs, sont considérés comme dangereux en raisons des courants et de la présence d’un tombant. D’où la question: comment des enfants en bas-âge, ne sachant pas nager de surcroît, ont-ils pu échapper à la vigilance des adultes ?

Pour l’heure, aucune responsabilité pénale n’est engagée mais l’enquête se poursuit.

Les corps des victimes ont été restitués aux familles.

La rédaction de Tahitinews adresse ses plus sincères condoléances.

 

Crédit photo: site TNTV

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close