Nucléaire: le président Fritch se pose en rassembleur

 

Le nouveau bureau de l’association 193, présidé par Jerry Gooding et par le Frère Maxime, a été reçu, vendredi, à la Présidence, par le président Edouard Fritch, lequel était assisté du délégué au suivi des conséquences des essais nucléaires, Bruno Barrillot.

Cette rencontre a été l’occasion pour l’association de présenter ses projets et en particulier le projet Carven d’assistance aux victimes des essais nucléaires. A cet égard, l’association sollicite des moyens financiers et humains auprès du Pays pour pouvoir aider les personnes à constituer leur dossier d’indemnisation.

Le président a rappelé la nécessité d’agir en concertation et en coordination avec les autres associations de lutte contre les conséquences des essais nucléaires et les instances du Pays. L’association 193 a de nouveau évoqué l’importance, pour elle, de l’organisation d’un référendum sur le sujet.

Le président Edouard Fritch a souligné le fait que le nucléaire est un sujet extrêmement sensible en Polynésie et qu’il ne sera pas celui qui cherchera à diviser le peuple polynésien sur ce thème. Il cherchera, au contraire, à rassembler les Polynésiens pour que justice et juste réparation soient faites aux victimes des essais, et notamment à ceux qui ont servi l’Etat sur les sites nucléaires polynésiens.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close