Nuisances aéroportuaires: Faa’a s’accroche à « sa » fiscalité communale

 

Le maire Oscar Temaru et son premier adjoint Robert Maker ont accueilli ce matin à la mairie le haut-commissaire de la République René Bidal ainsi que le président du Pays Édouard Fritch.

Chaque jour, les agents communaux travaillent pour répondre aux besoins quotidiens des familles de chaque quartier, de la naissance en passant par la scolarité, la santé, le logement, le mariage, les loisirs pour finir avec l’enterrement. Mais, c’est dans le « fare » réservé au bureau du Tavana que les invités étaient reçus pour discuter des projets de logements dans la commune de Faa’a ainsi que de la gestion de l’aéroport international.

Cette occasion rappelle les promesses faites le 26 janvier 2015 lors du 50 ème anniversaire de la commune de Faa’a. Le haut-commissaire n’était pas opposé à ce que la commune retire un bénéfice de la présence de l’aéroport. Et que cela passerait par la mise en place d’une fiscalité communale. Le président Fritch n’y trouvait pas d’inconvénient et précisait que la mairie devait y trouver son compte. Suivra un courrier au Président de la république en février puis un voyage à 20 000 km, à Paris en Juin 2015 pour rencontrer son conseiller spécial. Rien plus rien ! L’évidence des discours des moments de fête semble difficile à tenir après plus de deux ans.

La rencontre de ce jour ne porte pourtant pas sur qui a tort ou qui a raison, mais sur quand les décideurs prendront leurs responsabilités sociales et sociétales. La mainmise de l’Etat dans la gestion de l’aéroport condamnée par le tribunal n’est pas compatible avec le développement durable des nombreuses familles victimes des nuisances de l’aéroport et écartées de ses recettes économiques.

Devant les discours creux et le temps qui passe, le maire de Faa’a plaide inlassablement la situation de ses familles en vertu de la liberté, de l’égalité et de la fraternité.

Communiqué de la Ville

Télécharger l'article en PDF

2 pensées sur “Nuisances aéroportuaires: Faa’a s’accroche à « sa » fiscalité communale

  • 25 octobre 2017 à 7 h 53 min
    Permalink

    Trop forte la rédaction de Tahiti News…la photo date d’il y a plusieurs mois ! On reconnait l’ancien Haut commissaire Lionnel Beffre sur la photo, remplacé par René Bidal depuis au moins 18 mois…
    Attention, c’est le début de la manipulation….

    Répondre
    • 25 octobre 2017 à 8 h 39 min
      Permalink

      Il n’y a aucune manipulation la-dedans!! La photo a été livrée par le service Com’ de la Ville.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close