ONO’U 2017 : les grands noms du Street Art de retour au Fenua en octobre

Des artistes sélectionnés parmi les plus en vue de la scène mondiale du graffiti et du street art se retrouveront à nouveau en Polynésie française du 1er au 11 octobre pour la quatrième édition du festival international d’art urbain contemporain ONO’U.

 Le festival ONO’U est devenu en trois ans l’un des événements artistiques et culturels important de la zone pacifique, faisant de Tahiti un rendez-vous annuel mondial pour le graffiti et le street art.
Des réalisations et des performances du plus haut niveau dans la discipline de l’art urbain contemporain programmées par le comité d’organisation du festival ONO’U seront présentées au public pendant une dizaine de jours à Tahiti et à Raiatea au début du mois d’octobre.
Véritable fête du graffiti et de l’art urbain à Tahiti, ONO’U crée chaque année l’événement dans la zone pacifique avec la venue des meilleurs artistes graffiti et street art du moment.
Le magazine GÉO dans son reportage de janvier 2017 consacré à la Polynésie française et à Tahiti publiait des photos des fresques ONO’U en écrivant  : « … Depuis trois ans l’élite mondiale des graffeurs vient pour le festival ONO’U … » La chaîne de télévision française M6 passait un reportage sur ONO’U dans 66 MINUTES un dimanche soir à heure de forte audience et même le HUFFINGTON POST à New-York City consacrait un article entier au festival et à son parcours de fresques murales.
Il faut dire que chaque année les organisateurs du festival à Tahiti conçoivent un programme artistique de choix invitant depuis 2014 de véritables stars de l’art urbain qu’ils sélectionnent sur tous les continents. Pour ne citer que certains d’entre eux, sont déjà venus à Tahiti des pointures comme ADNATE (AUS), ASKEW (NZ), BORDALO (POR), INTI (CHI), KOBRA (BRE), MADC (ALL), SETH (FR), SOFLES (AUS), VHILS (POR)… A eux seuls, ces neuf artistes totalisent près de deux millions de followers sur les réseaux sociaux, sans compter leur influence dans les médias et sur le marché international de l’art urbain contemporain…  ONO’U a déjà fait venir au fenua plus de soixante-dix artistes de renom de vingt-six pays différents. Une promotion de Tahiti et ses îles sous l’angle de l’art contemporain se développe ainsi sur tous les continents.
En quelques années, ce festival aura permis d’embellir le centre ville de Papeete en le transformant en véritable musée à ciel ouvert qui n’a rien à envier aux grandes capitales mondiales qui développent dans leurs rues l’art urbain contemporain. En effet, depuis mai 2014, ONO’U a apporté à la ville de Papeete, partenaire du festival, une trentaine de fresques géantes réalisées par les plus grands noms de la scène mondiale de l’art urbain, et inscrit Tahiti comme une destination désormais reconnue aussi pour la qualité de son parcours street art.
« Le rêve est devenu réalité avec l’émergence de ces fresques monumentales qui ont progressivement transformé des façades ternes de Papeete en oeuvres d’art » ajoute Sarah Roopinia, la jeune polynésienne qui a créé ce festival.
Le paysage urbain de Papeete s’en est trouvé modifié. L’art et la couleur ont remplacé des murs gris et tristes pour embellir la ville et apporter du bien-être à ses habitants.
Pour la quatrième édition du festival seront à nouveau invités des artistes qui sont à la pointe de ce que peut offrir le graffiti (ou le mouvement post-graffiti) lorsqu’il est exercé au plus haut niveau
Des artistes avec des styles très variés capables de performances uniques, vont allier la créativité artistique à la prouesse technique pour créer des oeuvres impressionnantes, très largement inspirées par la culture locale et influencées par les couleurs de la Polynésie. De nouvelles oeuvres murales vont voir le jour et venir compléter le parcours street art ONO’U.
Le premier rendez-vous est fixé dès le dimanche 1er octobre à Papeete, avec une belle soirée d’ouverture du festival offerte au public à partir de 16h. Des performances artistiques spectaculaires seront réalisées en centre-ville en live par plusieurs artistes internationaux et locaux.
Le Festival se déroulera ensuite du 1er au 6 octobre à Papeete et du 7 au 11 octobre à Raiatea, avec au programme la création chaque jour de nouvelles grandes fresques murales, des performances d’art urbain contemporain et de nombreuses surprises.
Cette année, le Parcours street art ONO’U va prendre encore une nouvelle dimension avec des têtes d’affiche mondiales tels que OKUDA (ESP), PANTONE (ARG), FINDAC (IR), FINTAN MAGEE (AUS), ASTRO (FR) et CRANIO (BRE) entre autres!
Seront également de la partie les artistes français KALOUF et MARKO93 qui se sont fait un nom dans le gotha international de l’art urbain et dont le niveau ne cesse de monter. Le public polynésien et les jeunes les connaissent bien et adorent leurs créations.
En plus des graffs traditionnels, le public pourra découvrir du graffiti en 3D, des anamorphoses grandioses, des installations innovantes, du graffiti sur sculpture et d’autres techniques surprenantes.
Des projections -mapping- faisant vivre les graffitis en nocturne seront également proposées en centre ville de Papeete par des virtuoses de la discipline venant de Lyon, un trio composé de KALOUF, MRZL et R. LARDANCHET…
Seront invités également quelques figures emblématiques de la bombe aérosol qui ont contribué à écrire l’histoire du mouvement graffiti dans leur pays respectif tels que l’anglais INKIE, les néo-zélandais PHAT1 et LADY DIVA (le fameux couple WILLIAMS qui a réalisé le Monarque de Tahiti lors de l’édition 2016), et le danois SOTEN qui a peint en 2014 la sublime Vahiné de la rue Edouard Ahnne avec l’australien SOFLES.
Les organisateurs ont également convié ABUZ (le prix du meilleur graffeur polynésien en 2014) et RIVAL un jeune artiste de Tahiti  qui avait brillamment collaboré avec SETH sur un mur de Papeete l’an dernier. Les deux artistes locaux représenteront Tahiti et réaliseront des performances avec les artistes internationaux.
Comme lors des précédentes éditions du Festival d’autres jeunes graffeurs locaux vont également collaborer avec les pointures internationales pour des rencontres artistiques et des échanges inédits.  Une opportunité que leur offre ONO’U chaque année
 
A noter que les organisateurs ont aussi prévu pour cette édition de renouveler les espaces de création « indoor » du Musée du Street Art de Tahiti. Ce lieu moderne et inédit (situé au Centre Vaima à Papeete), qui avait vu le jour en octobre 2016 à l’issue du précédent festival, est le seul Musée d’art urbain contemporain à exister sur un territoire insulaire francophone.
Il ne reste plus que deux semaines aux amateurs de street art pour aller y voir les oeuvres de l’édition 2016 avant l’arrivée des artistes de l’édition 2017 et le renouvellement des oeuvres.
Des fresques murales géantes en centre-ville de Papeete, des séries de performances et plusieurs événements « surprises » dès le 1er Octobre. De quoi enchanter les passionnés d’art, de graffiti et de street art toujours plus nombreux chaque année à suivre le festival à Tahiti.
Festival qui sera suivi aussi à travers le monde par un grand nombre de professionnels et d’amateurs d’art et de cultures urbaines. Ils seront ainsi de plus en plus nombreux à travers les médias, les réseaux artistiques et culturels ainsi que les réseaux sociaux à s’intéresser à la destination Tahiti à travers cet événement.
Des personnalités telle que Martha Cooper (Photographe-reporter de New-York City), des reporters de Brooklyn pour le HUFFINGTON POST et d’autres médias seront présents en Polynésie française avec les organisateurs sur les « spots » ONO’U pour relayer l’événement aux Etats-Unis, en Europe, en Australie et en Nouvelle-Zélande…
Pour finir en beauté l’édition 2017 du festival, un autre rendez-vous est prévu du 8 au 11 octobre sur l’île de Raiatea, où pour la deuxième fois le festival international du graffiti se déplacera. Des murs y seront peints pour agrandir le parcours commencé l’an dernier à Uturoa. Des performances y seront réalisées permettant à ceux qui n’ont pas l’opportunité de venir voir les artistes en action à Papeete de pouvoir les retrouver sur l’île de Raiatea. Des ateliers d’initiation seront proposés aux jeunes et aux familles.
L’an dernier, la commune d’Uturoa avait déjà accueilli avec succès les artistes, et cinq murs y avaient été peints. Le festival s’y poursuivra pendant quelques jours pour la plus grande joie des habitants des Raromatai et des artistes, heureux de partager ensemble de grands moments.
En 2016, le festival ONO’U fut un beau succès à Tahiti et Raiatea avec des oeuvres particulièrement inspirées par Tahiti et la culture polynésienne. 2017 s’annonce encore comme un grand Cru.
Suivez toutes les informations, le programme et les lieux de rendez-vous
Et sur Instagram onoutahiti: https://www.instagram.com/onoutahiti/
Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close