Opération « dégîtage »: Arue montre l’exemple

 La ville de Arue va procéder demain (jeudi) matin, avec l’aide d’une quinzaine de personnes dont des bénévoles, à une campagne de dégîtage dans les quartiers de son territoire.

Le rendez-vous est fixé à 8 heures au complexe sportif « Tahua tuaro tavana Boris Léontieff » où la quinzaine sera répartie en cinq groupes qui prendront le chemin des zones à risque affublés d’une chasuble rouge distincte.

Aucune pulvérisation n’est à ce programme. Les visites consisteront en une invitation aux administrés de la commune à dégîter chez eux, voire en un contrôle des alentours de leur fare s’ils le désirent.

S’il pleut à verse, l’action sera reportée. Mais si la journée n’est entrecoupée que de simples averses légères, l’opération est maintenue.

Des équipes similaires avaient déjà sillonné les quartiers lors des alertes Zika et dengue et cette campagne chikungunya devrait recevoir la même bonne réception des habitants de Arue.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close