Ouverture de la pêche des holothuries à Faaite, Tahanea et Motutunga

Trois atolls des Tuamotu se voient autorisés à prélever des holothuries (concombres de mer) jusqu’au 31 octobre, c’est l’une des décisions qui ressort du conseil des ministres du jour.

L’exploitation commerciale des holothuries (rori) est encadrée depuis 2012.

Aucune pêche n’a été autorisée en 2013. En 2014, 16 610 holothuries séchées ont été exportées vers Hong Kong, pour une valeur CAF totale de 25,9 millions Fcfp, et un poids total de 3 956 kg, principalement le « rori vermicelle » pour 50% des effectifs et 30% du poids exporté et le « rori titi blanc » pour plus de 30% des effectifs et près de 60% du poids exporté. Le « rori ananas » est pêché en petites quantités tandis que le « rori titi noir » n’a été récolté qu’à Apataki.

A la demande du comité de gestion de Faaite, Tahanea et Motutunga dans la commune de Anaa, la pêche des holothuries sera ouverte jusqu’au 31 octobre 2015 selon des quotas fixés pour chaque lagon et des tailles minimales de chaque espèce à respecter.

Une zone de réserve obligatoire est mise en place dans chaque île. Une période d’interdiction de pêche de 3 mois est prévue pour chaque espèce. Les techniques de pêche destructrices pour les holothuries sont interdites (obligation de pêche à la main). La traçabilité des produits entre le prélèvement dans le lagon et l’exportation doit être établie. Il est prévu également qu’une suspension, voire une abrogation de l’autorisation de pêche, puisse être prononcée pour un site où le comité n’aurait pas respecté ou pas fait respecter les règles fixées.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close