Ouverture des rencontres sur la stratégie de modernisation du port de Papeete

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné du ministre de la Relance économique, Teva Rohfritch, a assisté, jeudi matin, à la Présidence, à l’ouverture des rencontres sur la stratégie de modernisation du port de Papeete, et ce en présence également du président du Cluster Maritime de Polynésie française, Gérard Siu.

« Je ne peux que saluer ce type d’initiative où le secteur privé prend toute sa place en tant que force de propositions dans le développement de notre économie et je puis vous assurer que le gouvernement prendra évidemment en compte le fruit des réflexions de ces tables rondes pour alimenter l’élaboration de la stratégie économique portuaire du Pays », a déclaré le président Edouard Fritch dans son discours d’ouverture.

Le président a souligné que le Pays, au travers notamment du Port Autonome de Papeete, avait bien conscience des enjeux que représente l’économie maritime, pour la population et pour les entreprises. Le Port Autonome de Papeete, EPIC de la Polynésie française, qui finance et opère les infrastructures portuaires, est un partenaire et l’interlocuteur privilégié du Cluster Maritime.

Le président a notamment évoqué l’ouverture de la troisième écluse du canal de Panama, ses impacts sur le transport maritime de marchandises dans le Pacifique sud, et les nouvelles possibilités offertes aux cargos de fortes capacités ainsi que les inquiétudes qu’elles engendrent. Notamment en ce qui concerne les capacités actuelles de la passe de Papeete et du quai international avec donc la nécessité d’investir dans des travaux d’extension des infrastructures existantes qui seront financées par la collectivité, par le Port Autonome

« Nous pouvons nous interroger sur la pertinence de tels investissements, puisqu’il s’agit d’au moins dix milliards de francs pacifique. En effet, outre les capacités actuelles limitées de nos infrastructures, nous pouvons nous poser la question de l’attractivité commerciale de la Polynésie française pour ces lignes qui seront opérées par de plus gros cargos. En d’autres termes, même si les infrastructures sont réalisées pour accueillir des cargos de 4000 à 5000 Equivalent 20 pieds (EVP), qu’est ce qui nous garantit que ces cargos auront toujours un intérêt commercial à desservir la Polynésie ? », a souligné le président.

Le séminaire du Pacific Economic Cooperation Council (PECC) des 19 et 20 octobre apportera aussi ses réflexions sur les possibles évolutions du commerce maritime pour la prochaine décennie en Asie-Pacifique.

Le président a également rappelé les récentes actions conduites par le Port autonome : ainsi 1,3 milliard Fcfp ont été investis en 2014 dans diverses infrastructures portuaires ou annexes. En 2015, les montants investis seront supérieurs à 1,5 milliard Fcfp. « S’agissant des aménagements, le projet stratégique devra répondre à la fois aux contraintes liées à l’évolution prévisible des trafics et lignes maritimes internationales, mais aussi promouvoir et accompagner des secteurs moteurs de l’économie polynésienne », a ajouté Edouard Fritch.

En termes d’attractivité commerciale dans la zone Pacifique, le Port mène également une étude visant à déterminer les coûts de passage portuaire chez les concurrents du Pacifique et ports similaires d’outre-mer. En tenant compte également de ces références et comparaisons, il sera alors possible de proposer une nouvelle politique tarifaire, optimisée et attractive, afin d’accueillir davantage de navires dans le port de Papeete.

Le Port, a conclu le président, « doit être à la fois l’accompagnateur naturel des projets publics et privés, et une locomotive de l’économie polynésienne en participant au développement de secteurs à très forts potentiels de croissance, comme la plaisance et la croisière ».

Communiqué de la Présidence.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close