Ouverture du Forum des leaders de l’organisation des télécommunications des îles du Pacifique

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a ouvert, lundi matin, à Faaa, le forum des leaders de l’organisation des télécommunications des îles du Pacifique (PITA), en présence du vice-premier ministre de Tonga, Siaosi Sovaleni, ainsi que des ministres des pays membres de la PITA.

Le président a tout d’abord rappelé les spécificités convoitées de la zone géopolitique de la Polynésie française, en matière de télécommunication. « Nous sommes situés sur un espace charnière et nous représentons, d’une certaine manière, une terre à conquérir ou bien un passage obligé des grands opérateurs, eux-mêmes liés aux grandes puissances qu’ils représentent, » a souligné le Président.

Edouard Fritch a notamment annoncé qu’il souhaitait mettre en place une stratégie numérique, dans l’objectif de libérer la croissance et dynamiser l’économie du Pays, grâce aux actifs de l’opérateur polynésien OPT (Office des Postes et télécommunication).

Une connectivité numérique augmentée

Le président a évoqué la pose d’un câble sous-marin domestique reliant l’île de Tahiti, aux îles Marquises, en fin 2018, ainsi qu’une connectivité renforcée à l’internet grâce à un renforcement des capacités satellitaires, et ce, dès 2016. Par ailleurs, les travaux d’études de la sécurisation du câble Honotua, actuellement en cours d’étude, devrait aboutir en milieu d’année.

Un développement consolidé du très haut débit, fixe et mobile

« Le déploiement de la fibre optique sur la conurbation de la ville de Papeete sera accéléré reliant les domiciles au sein d’un réseau de qualité, l’objectif assigné est la mise à disposition des populations d’un panel de services à très haut débit à des prix abordables, » a indiqué Edouard Frtich.

Une étude sur la migration du réseau VINI vers la 4G, pour une réalisation avant 2018, sera également étudiée par l’opérateur OPT.

Diversification, innovation et relation client

L’opérateur polynésien devra suivre la valeur ajoutée des services là où elle se déplace. Cette diversification concernera autant les services bancaires que les objets connectés intéressant la santé, l’éducation, le bien-être et la domotique, » a précisé le Président.

En matière d’innovation, cette dernière prendra pour base la création de start-up dans une logique opérationnelle tournée vers la concrétisation rapide de partenariats commerciaux. L’opérateur OPT privilégiera les interfaces de programmation facilitant l’émergence de nouvelles plates-formes de services et modèles d’affaires, afin de répondre de manière personnalisée, ciblée et efficace aux attentes des populations polynésiennes.

Un cadre législatif collaboratif

Enfin, le cadre législatif collaboratif s’organisera autour de trois points, favoriser la circulation des données et du savoir, œuvrer pour la protection des individus dans la société numérique et garantir l’accès au numérique pour tous.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close