Papeete et ses 35 sites patrimoniaux mis en valeur

Dans le cadre de la Semaine du tourisme, le maire de la Ville de Papeete Michel Buillard, accompagné d’une partie de son conseil municipal et de représentants du GIE Tahiti Tourisme dont Michel Monvoisin, son président du conseil d’administration, a inauguré, ce vendredi 25 septembre 2015, le totem touristique du marché de Papeete ainsi que son espace « Food Court » (aire de restauration), conçus à l’attention des visiteurs, qu’ils soient résidents ou étrangers.

Parmi les invités figuraient également les propriétaires des hôtels et pensions de famille de la commune, à qui le maire à rendu visite durant la semaine.

« En allant à leur rencontre, j’ai pu constater l’entreprenariat, la volonté de bien faire les choses et de recevoir nos touristes au mieux. Ces établissements affichent un taux de remplissage très satisfaisant, preuve que le tourisme marche à Papeete. Nous devons cela aux efforts consentis durant de longues années, grâce au chantier d’assainissement des eaux usées et à une meilleure sécurisation du marché. L’offre variée et les prix abordables des roulottes séduisent également la clientèle touristique », s’est réjoui le Tavana de la capitale.

Le totem nouvellement installé au marché municipal Mapuru a Paraita fait partie d’une longue série de panneaux touristiques envisagés. Le panneau du marché de Papeete, d’une dimension de 170 x 45 cm, dresse, en français et en anglais, un descriptif de ce lieu mythique et en rappelle quelques dates importantes de 1847 à aujourd’hui.

Papeete marché

Avec sa charpente métallique, sa mezzanine dédiée à l’artisanat, ses snacks rénovés et ses différentes halles (poissons, viandes, fruits et légumes, fleurs, pareu, produits locaux divers), le marché municipal offre, sur plus de 7 000 m2, une palette complète de la vie quotidienne polynésienne, un extraordinaire feu d’artifices de couleurs, saveurs et odeurs, que ne manquent pas de visiter en priorité quelque 500 000 touristes et autres croisiéristes chaque année.

Au total, trente-cinq sites patrimoniaux ont été identifiés dans la capitale afin d’accueillir une signalétique touristique (Hôtel de ville, Cathédrale, place Tarahoi, etc.). Dans un premier temps, ce sont huit sites qui se verront dotés d’une signalétique. Cette dernière sera adaptée au lieu et à son environnement ; il y aura donc, selon les cas, un pupitre ou un totem, tout deux des supports de communication moderne.

Pour rappel, le parc Bougainville s’est doté d’une signalétique en septembre 2014. Le temple Paofai et son quartier accueilleront très prochainement leurs panneaux. Le coût de l’ensemble de la signalétique touristique pour la ville de Papeete se monte à un peu plus de 5,5 millions Fcfp.

Les objectifs sont les suivants :

– Amélioration de l’accueil des visiteurs en leur fournissant les clés de compréhension de la ville et de son patrimoine.

– Réappropriation, par la population locale, de sa ville par des explications sur la richesse de son patrimoine.

– Protection, conservation et valorisation du patrimoine.

Communiqué de la Ville de Papeete

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close