Papeete réaménage son front de mer avec une priorité: les piétons et une circulation apaisée

Le ministre de l’Equipement, Albert Solia, et le maire de Papeete, Michel Buillard, ont présenté conjointement mardi matin les travaux d’aménagement du front de mer de la capitale, avec un focus sur la suppression imminente du rond-point de Pacifique.

L’avenue Pomare IV, appelée communément front de mer, est à la fois un axe de transit pour les liaisons Est et Ouest de l’île, et une voie reliant le centre-ville de Papeete à sa façade maritime et au port de plaisance. Cette façade maritime a été récemment rénovée par le port autonome de Papeete, avec notamment une promenade pour les piétons et les cyclistes.

C’est dans ce contexte que le Pays, représenté par le ministère de l’Equipement, et la commune de Papeete ont souhaité réaliser, ensemble, une première tranche de travaux ; un même type d’aménagement sera réalisé côté montagne du giratoire Jacques Chirac, au futur carrefour du Pacifique. La seconde tranche concernera la zone comprise entre le futur carrefour du Pacifique et celui de la base marine.

IMG_5790Le centre-ville de Papeete est aujourd’hui en partie congestionné par les véhicules, laissant une portion congrue aux piétons. Afin de régler ce problème, de faire de Papeete et du front de mer en particulier, un endroit agréable à la promenade, les autorités ont fait le choix de « piétonniser » la rive droite de cette avenue. C’est ainsi que les stationnements latéraux ainsi que la contre allée latérale seront supprimés au profit d’une large allée piétonne bordée d’un espace vert séparatif de la circulation automobile.

Aussi, sur les 3270 places de stationnement que compte la capitale, seulement une trentaine devrait faire les frais de cette nouvelle vision urbanistique. Alors, certes, il y a aura toujours des mécontents…mais le ministre de l’Equipement et le maire de la capitale mettent en avant l’intérêt général.

Ces travaux sont proposés à la programmation budgétaire 2016, après de conséquentes études paysagères et environnementales. Le financement sera assuré par le Pays, avec le concours financier de l’Etat, via les fonds du troisième instrument financier 2016.

Mais dans un premier temps, les aménagements vont se traduire par la suppression du giratoire du Pacifique et la création d’un carrefour à feux tricolores.

Papeete rond pointS’en suivra une transformation significative de la circulation. En l’occurrence, les véhicules venant de Fare Ute ne pourront plus tourner à gauche en direction du Prince Hinoi. Désormais, ils auront obligation d’aller faire demi-tour au carrefour de Jacques Chirac. Quant aux automobilistes stationnés sur le parking du port autonome, face aux 3 Brasseurs, la sortie a également été décalée vers la Base marine.

Par ailleurs, grâce à la création d’une « onde verte », les techniciens tablent sur une réduction de 900 mètres de la file de circulation, dans le sens entrant à l’heure de pointe du matin, sur l’avenue du Prince Hinoi. Et c’est bien là le principal objectif recherché par les responsables tout en améliorant le cadre de vie des usagers.

Sur un plan pratique, sachez enfin que les premiers coups de pioche devraient intervenir fin septembre pour une durée de cinq mois. Un chantier chiffré à 230 millions de Fcfp qui revient à l’entreprise Interoute. Les travaux se dérouleront de nuit, de 19h à 5h du matin.

Avec le communiqué de la Présidence.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close