Partenariat à l’échelle régional pour promouvoir le tourisme de plaisance

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a accueilli, mercredi après-midi, dans ses locaux, Chris Cocker, Directeur général du South Pacific Tourism Organisation (SPTO), et Stéphanie Betz, coordinatrice du South Pacific Sailing Network (SPSN), pour la signature d’une convention de partenariat entre ces deux entités.

Le SPTO, fondé en 1983, est une organisation intergouvernementale, dont le siège est situé à Fidji, qui regroupe vingt gouvernements d’états et territoires du Pacifique, ainsi que plus de deux cents membres issus du secteur privé. Son objectif est d’accroitre le développement et la promotion touristiques de la région.

En développant des coopérations, des synergies et en permettant de réaliser des objectifs communs entre les territoires, le SPTO réalise depuis trente-cinq ans des études stratégiques à l’échelle régionale sur le développement sectoriel mais également sur le tourisme durable, des programmes de formation dans les différentes îles concernées pour les professionnels, et mène des actions marketing multiples sur les marchés émetteurs.

Le SPSN, fondé en septembre 2017, est une association régionale regroupant des entreprises privées et des professionnels du secteur provenant de 7 pays du Pacifique. L’objectif est d’inciter et d’accompagner le développement de la plaisance touristique au sein des îles du Pacifique Sud insulaire et de renforcer les coopérations en matière de promotion, de structuration et de formation dans ce secteur. Ce groupement a d’ores et déjà reçu le soutien de la Polynésie française, puis de la région du Northland en Nouvelle-Zélande, ainsi que de l’Etat, au travers du Fonds Pacifique.

Dans le cadre du IVème Forum des Formations et Métiers du Tourisme, le développement des liens régionaux était à l’honneur avec plusieurs invités prestigieux venus des Etats et territoires du Pacifique Sud, dont Chris Cocker. À cette occasion, le SPTO et le SPSN ont souhaité formaliser officiellement leurs collaborations, et unir leur force dans la promotion du bassin de navigation du Pacifique Sud en faveur de la plaisance touristique internationale, au travers d’une convention de partenariat liant désormais les deux organisations.

En Polynésie française, le tourisme de plaisance est en constante évolution avec notamment 720 voiliers de passage recensés en 2017 contre environ 500 en 2012. Avec un séjour moyen de 90 jours, ces visiteurs participent à l’économie locale de nombreuses îles dans les différents archipels, profitant directement aux entreprises de maintenance, de services, de tourisme et les commerces de proximité. L’ensemble des retombées économiques sont estimées en Polynésie à près d’un milliard Fcfp chaque année. A l’échelle régionale, ce sont plus de 1500 voiliers qui traversent le Pacifique chaque année et se répartissent successivement dans les différents états et territoires. Ils dépensent principalement et directement auprès des communautés locales et participent ainsi à fixer les populations dans leurs îles d’origine, notamment pour celles qui sont à l’écart des centres économiques principaux ou des flux touristiques traditionnels.

Le partenariat entre SPTO et SPSN vise donc à renforcer le positionnement, la promotion et la structuration du bassin de navigation régional et à accroître son attractivité par des actions communes et une mise en réseau des différents acteurs. De plus, il doit soutenir le développement d’offres de services portées par les populations locales.

Un volet du partenariat concerne la préservation de l’environnement, et doit permettre à la fois la sensibilisation et l’implication des plaisanciers internationaux face à la fragilité et à la protection des écosystèmes marins, la surveillance des pollutions, à leur responsabilité environnementale. Dans le même esprit, des référentiels et préconisations doivent être diffusés afin d’encourager les acteurs privés et publics à investir dans des infrastructures d’accueil dépositaires de label écologiques et environnementaux dans les différents territoires concernés.

Par ailleurs, cette convention encourage la création, le développement et le soutien aux évènements nautiques à la voile dans l’ensemble du bassin Pacifique, en s’appuyant sur la valorisation des diversités culturelles et historiques intrinsèques à chaque destination, notamment en termes de navigation traditionnelle.

Ce secteur de la plaisance touristique internationale est un vecteur de croissance et de dynamisme économique dans diverses zones de navigation dans le monde. Il convient donc pour l’ensemble des destinations insulaires du Pacifique de construire ce développement avec une approche méthodique, prudente et maitrisée, afin de favoriser un tourisme inclusif et responsable, respectueux des modes de vie des populations, et des eco-systèmes naturels.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close