Pas de logement possible sans projet de vie derrière!

Le ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, accompagné du ministre des Solidarités, Jacques Raynal, a ouvert, jeudi, dans l’enceinte de l’Assemblée de la Polynésie française, le premier Forum « Un projet, un logement, une famille », organisé par l’association Agence immobilière sociale de Polynésie française (AISPF).

Créée en 2008, l’association AISPF a pour objectif le suivi et l’accompagnement de familles pour favoriser leur intégration sociale. Il y avait 39 bénéficiaires en 2009 contre 196 bénéficiaires en 2017 et ce, alors que l’année n’est pas achevée.

Ce forum aura pour thématiques principales la famille, le logement et un projet de vie afin de répondre aux besoins d’un public fragilisé. Cette initiative s’inscrit également dans le cadre de la formation permettant aux familles que l’association accompagne, d’organiser leur propre autonomie pour arriver, à terme, à se loger et à vivre sans avoir besoin d’assistance extérieure.

Cette démarche s’inscrit pleinement dans la politique de la famille initiée par le Gouvernement au travers des Assises de la famille et ce également avec pour cadre un plan d’action pour la promotion des familles et la reconstruction du lien social, adopté par l’Assemblée en 2006. A cet effet, une subvention de 60 millions Fcfp avait été octroyée à l’association en 2009. Le Pays a réitéré son aide avec une subvention suivant une courbe exponentielle pour passer à 300 millions Fcfp cette année. Des dispositifs d’accompagnement et de prise en charge des personnes en situation de précarité et de vulnérabilité ont aussi été mis en place au travers de la DAS, de la CPS, de l’AFL, des foyers d’hébergement, de l’OPH ou encore au travers des associations telles que l’AISPF.

Le besoin en logement est important et plus de 3000 familles sont en attente d’un logement OPH, en location simple. Le Pays a multiplié les programmes de constructions par l’OPH, avec le soutien financier de l’Etat au travers du Contrat de projets et fait également appel aux promoteurs privés pour construire des programmes de logements sociaux. Dans le cadre de la session budgétaire en cours, le gouvernement fera en outre aussi des propositions pour lutter contre les facteurs de paupérisation.

L’AISPF s’est fixé des objectifs ambitieux afin de proposer 200 logements en zone urbaine, contre 170 aujourd’hui, ainsi que 20 logements en zone rurale pour des familles qui veulent s’investir dans un projet agricole. Il est prévu également une centaine de logements pour les étudiants boursiers qui n’ont pas pu bénéficier des dispositifs proposés par l’université et le centre d’hébergement étudiant.

Le gouvernement s’est engagé en outre dans la réhabilitation de l’immeuble Van Bastolaer à Papeete qui pourra accueillir ses premiers étudiants d’ici la fin de l’année, ainsi que dans une extension du centre d’hébergement de l’université. Le Forum réunit en un seul endroit toutes les institutions, les services et les entreprises qui peuvent apporter des solutions concrètes aux familles et propose également des espaces dédiés à la formation, à l’éducation, au développement économique, au logement, à la solidarité.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close