Pas de record du monde de ukulele mais la fierté de se rassembler

Le président Edouard Fritch, ainsi que plusieurs membres du gouvernement ont participé, samedi en fin de journée, au stade Pater, à Pirae, à la tentative de record du monde de ukulele.

Le total de joueurs de ukulele rassemblés samedi, avec 6302 personnes, est meilleur que celui de 2015, où Tahiti avait regroupé 4792 musiciens, mais il n’est toutefois pas suffisant pour dépasser le record établi par Hong Kong, l’an dernier, avec 8065 joueurs de ukulele.

Le président et l’organisateur de l’événement, la chaîne TNTV (Tahiti Nui Television), se sont réjouis de cette célébration qui a permis de réunir différentes générations autour d’un instrument de musique indissociable de la culture polynésienne.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close